Si le Mercedes GLC n'a pas pris une ride depuis son lancement, en 2015, Mercedes vient de dévoiler une petite mise à jour technologique et mécanique bien méritée pour son SUV.

A quelques jours du lancement du Salon de Genève, Mercedes nous dévoile une version mise à jour de son GLC, qui lui permet de se remettre à niveau face à ses concurrents.

A cet effet, le gros des nouveautés se trouvent à l’intérieur. Commençons par le système multimédia, qui est désormais équipé de MBUX, le nouveau système d’exploitation de la marque. Inauguré par la Classe A, il permet de créer une interaction directe avec le conducteur, simplement par la voix. De plus, l’ergonomie du système est bien plus intuitive que l’ancien, qui commençait tout doucement à se montrer vieux. Dans la lignée de ce changement, le compteur est désormais digital, à l’instar de la nouvelle Classe C. Pour le double écran, que l’on retrouve par exemple dans la Classe A ou la E, il faudra cependant attendre la prochaine génération du SUV.

D’un point de vue visuel, pas de révolution. On notera principalement l’adoption d’une signature lumineuse des feux avant/arrière très légèrement modifiée, pour s’aligner avec le reste de la gamme Mercedes.

Sous le capot, la marque à l’étoile en profite pour proposer ses nouvelles motorisations essence et diesel, plus économiques et écologiques.

L’offre débute ainsi avec le GLC 200 4Matic, développant 197 chevaux pour 280 Nm de couple. Toujours en essence, nous retrouvons le GLC 300, qui hérite du même bloc, un quatre cylindres, dont la puissance atteint 258 équidés pour 370 Nm de couple. En diesel, trois motorisations, également articulées autour de quatre cylindres. La gamme affiche donc un GLC 200d, un 220d et un 300d, développant respectivement 163, 194 et 245 chevaux. A noter que les GLC 200, 200d et 220d seront disponibles en version deux roues motrices.

Les principaux composants technologiques permettant la réduction des émissions de CO2 sont la commande à soupape variable CAMTRONIC, qui réchauffe le système d’échappement sans augmenter la consommation, le turbocompresseur Twin Scroll et le système supplémentaire à 48 volts avec l’alterno-démarreur à entraînement par courroie.

Dans les semaines/mois à venir, les versions Coupé et Mercedes-AMG seront dévoilées.