Afin de ne pas écoper d'une solide amende de l'Union Européenne, FCA a fait appel à Tesla pour bénéficier d'une partie de ses crédits carbone.

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

Tesla va secourir le groupe FCA, moyennant finance, afin de lui éviter une amende conséquente l’an prochain, suite à un non respect des quotas imposés par l’Union Européenne en matière d’émissions de CO2.

L’information a été confirmée à travers une déclaration à l’AFP par FCA : « L’engagement de FCA est de réduire les émissions de tous nos produits. En même temps, nous allons tirer le meilleur des options offertes par la réglementation pour respecter les normes »

En effet; en Europe, la loi n’interdit pas les entreprises à s’échanger ces fameux crédits carbone.

A en croire les informations, le groupe aurait allongé plusieurs centaines de millions de dollars pour bénéficier de ces fameux crédits-carbone appartenant à Tesla.

L’an dernier, FCA avait fait part de son objectif d’investir 9 milliards d’euros dans l’optimisation de sa gamme au niveau des rejets polluants.