A en croire une étude menée par Business Insider, Tesla gaspillerait, chaque jour, 500.000 cellules de batteries dans sa GigaFactory 1, située dans le Nevada.

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

Si l’idée de réduire les émissions polluantes à travers la circulation de véhicules électriques semble louable, tout n’est malheureusement pas très « écolo » dans la manière de produire des batteries.

En effet, par défaut, la fabrication de batteries nécessite des matériaux rares et un procédé de fabrication nettement plus polluant que celui d’un moteur thermique. Toutefois, cela ne serait encore rien à côté du gaspillage apparemment généré dans la GigaFactory 1 du constructeur américain, Tesla.

En se fiant à une enquête menée par Business Insider, l’usine, qui accueille Tesla et Panasonic pour la fabrication de batteries, serait victime d’un manque cruel de cohésion entre les différents services, ainsi que de nombreuses erreurs humaines.

Au total, l’usine, qui produit quotidiennement 3 millions de cellules, en détruirait plus de 500.000… chaque jour , en conséquence aux problèmes cités plus haut.

Toujours d’après Business Insider, qui a pu recueillir les propos de trois employés anonymes de l’usine en question, la raison de ces pertes faramineuses est qu’il est très fréquent que des objets tombent par accident dans les cuves servant à mélanger le lithium à d’autres composants chimiques. Afin d’éviter toute défaillance par la suite, les cuves seraient donc régulièrement vidées, causant ainsi la perte de nombreuses cellules.