Avec les nombreux radars "anti bruit" qui commencent à arpenter les routes un peu partout en Europe, les constructeurs vont devoir adapter la sonorité de leurs modèles sportifs. C'est le cas de Mercedes-AMG, qui se penche déjà sur la question.

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

Fortement pointée du doigt pour la pollution de notre atmosphère, l’industrie automobile, et plus particulièrement celle de l’automobile sportive, doit aussi faire face à la pollution sonore, largement déplorée par les politiques. Cela se prouve par l’installation de radars visant à contrôler la sonorité des véhicules, un peu partout en Europe.

Mercedes-AMG, de son côté, a déjà dû prendre des dispositions avec son dernier modèle en date; la A45. Cette dernière a en effet été rendue plus silencieuse, de façon à respecter les nouvelles normes instaurées. Le constructeur a partiellement résolu la problématique en envoyant du son dans l’habitacle, de manière à au moins satisfaire (ou pas) les occupants de la sportive.

Depuis quelques années, ces systèmes apparaissent de plus en plus souvent dans les sportives.

Bien entendu, plusieurs solutions peuvent s’offrir au particulier, qui pourra opter pour une ligne d’échappement plus criarde, ou pour d’autres modifications moins… légales. Il faudra cependant dorénavant prendre en compte l’arrivée d’un nouveau type de contrôle, qui ne se contentera plus que de verbaliser en fonction de la vitesse.