La Honda NSX dans les mains de Stoffel Vandoorne

Un des bénéfices d’être pilote de réserve pour McLaren-Honda en F1, c’est de pouvoir rouler avant tout le monde avec la nouvelle Honda NSX. Et pas seulement se balader sur la route, puisque Stoffel a eu l’occasion d’essayer la Honda NSX sur le circuit portugais d’Estoril. Le tout est à regarder dans cette vidéo. 

La Honda NSX, tant attendue, c’est un V6 3,5l bitubro de 507ch. Mais à l’heure de l’hybridation, se limiter à une traditionnelle propulsion à essence serait trop simple pour les ingénieurs du constructeur japonnais. En effet, on retrouve pas moins de trois moteurs électriques en plus de ce V6 essence. Un par roues avant, et un pour l’essieu arrière déjà propulsé par le bloc thermique. Puissance totale du missile : 581ch (ou 575bhp, comme Stoffel le dit dans la vidéo). Tous transmis au sol via une boite à double-embrayage à neuf rapports, et une transmission intégrale baptisée Sport Hybrid AWD. Mais c’est surtout le comportement qui a occupé les ingénieurs. L’aérodynamique a été très étudiée en soufflerie, tout comme la gestion du couple des différents moteurs.

Si on ne sait pas encore comment se conduit cette Honda NSX, on peut déjà cocher la case de la bande son d’un petit « V ». Le V6 donne de la voix, emmené par Stoffel Vandoorne sur le circuit d’Estoril. Notre compatriote dit que le bande son est excellente. Fernando Alonso, pilote titulaire chez McLaren Honda, dit que ce qui l’a le plus surpris c’est le touché des freins. « Presque comme sur une Formule 1 » dit-il. Réjouissant.

Les premières livraisons en Europe sont attendues pour cet automne.

fernando alonso mclaren honda nsx estoril