WRC

Résumé de journée / Rallye de France

Ogier règne sur la Corse vendredi soir, Neuville lancé à sa poursuite !

En cette deuxième boucle, la couse n'a fait que poursuivre son cours ; Ogier mène toujours les débats devant un Thierry Neuville qui se donne tous les moyens possibles pour inquiéter le champion du monde en titre.

Si la première boucle du rallye avait démontré que Sébastien Ogier est bel et bien sur une autre planète, elle avait aussi fait apparaître un certain… Thierry Neuville à sa poursuite ! Le Belge aurait-il retrouvé le sourire lors des différentes négociations pour la saison prochaine ? C’est tout le mal que les Belges lui souhaitent !

Dans la troisième spéciale du jour – longue de 49,72 kilomètres et reliant Acqua Doria à Albitreccia – , c’est Sébastien Ogier qui a signé le meilleur temps avec, tenez-vous bien : 15″ d’avance sur son plus proche poursuivant, soit Thierry Neuville.

Articles similaires

“ Il faisait très chaud et les pneus bougeaient beaucoup, je n’ai pas vraiment pu attaquer et je n’avais aucune idée de mon rythme sur la fin. Ce n’était pas facile pour moi «  commentait Sébastien.

Lors de cette même spéciale, Kris Meeke a perdu plus de 2′ suite à une crevaison ; le Britannique occupait jusqu’alors la deuxième place. Cette crevaison lui ayant fait perdre pas moins de 11 places… Un adversaire en moins donc pour Sébastien Ogier qui semble déjà être dans un fauteuil…

Dans la quatrième spéciale du rallye, c’est Ogier qui a – sans surprise – signé le meilleur temps devant un Kris Meeke déchaîné, un Jari-Matti Latvala souffrant de sa « vieille » boite de vitesse et un Mikkelsen qui ne comprend pas comment son coéquipier peut aller si vite… Thierry Neuville qui souffre d’infériorité avec sa monture et ses divers problèmes signe le quatrième temps.

Au classement général de cette première journée, c’est sans surprise Sébastien Ogier qui est devant suivi de Neuville, lequel accuse un retard de 44″. Latvala et Mikkelsen suivent respectivement à 58″ et 59.3″. Vient ensuite une belle surprise : Craig Breen qui a littéralement surpassé certains pilotes nommés à l’année ; il se trouve à 1’18.7″ de celui qui pourrait être sacré champion du monde 2016 si certains scénarios se présentent à lui et est suivi de Paddon (1’26.2″), Camilli (2’00.7″), Evans (2’36.3″), Sordo (2’39.1″), Ostberg (2’41.9″) et Meeke (2’51.9″).

Sauf un éventuel problème de la part d’Ogier, il sera -déjà- très difficile pour Neuville et les deux autres pilotes VW de venir faire une apparition à la première position même si, en rallye, tout peut arriver !

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page