WRC

Actualité / null

Clap de fin pour Freddy Loix !

C'est non sans une certaine émotion que avons appris aujourd'hui le départ à la retraite de Freddy Loix, qui a décidé de raccrocher son casque au terme d'une carrière professionnelle étalée sur 27 années ! Le Limbourgeois de 46 ans se retire quelques semaines après avoir signé sa 11ème victoire sur les routes du Rallye d'Ypres, agrémentée d'un quatrième sacre national consécutif sous les couleurs de Skoda. Chapeau bas l'artiste !

« La force des grands champions est de savoir se retirer au bon moment. Et si Freddy arrête, ce n’est clairement pas par manque de compétitivité », explique Vincent Struye, Marketing et Communication Manager de Škoda Belgique.

« Nous avons atteint tous les objectifs que nous nous étions fixés : un quatrième titre consécutif en Championnat de Belgique pour Freddy, un nouveau succès à Ypres et la couronne des marques pour Škoda dans notre compétition nationale. Cela s’est fait avec la manière, notamment avec cette série de six succès lors des six premiers rallyes de l’année. Tant Freddy que la Škoda Fabia R5 ont prouvé à la fois leur pointe de vitesse et leur fiabilité. Nous pouvons être fiers du chemin parcouru. Je voudrais remercier ‘mon’ pilote pour cette collaboration tellement fructueuse depuis 2010, mais aussi pour son professionnalisme, son attitude envers les médias, sa droiture. Ça a été un plaisir et un honneur de le voir défendre les couleurs de Škoda Belgique », conclut-il.

Articles similaires

« Nos trois victoires à Ypres resteront les moments les plus forts pour moi, ajoute Johan Gitsels, le fidèle co-pilote de Freddy lors des trois dernières saisons. Chaque fois que nous débarquions dans le Westhoek, Freddy était l’homme à battre. C’était une pression énorme à gérer ! Nous n’avons pas toujours été les plus rapides, mais Freddy a toujours su rester calme et ne pas dépasser ses limites. C’était impressionnant ! Mais si mes souvenirs sont aussi bons, c’est aussi parce que, au-delà du pilote, Freddy est un chouette gars qui m’a toujours étonné par son ouverture et son honnêteté envers nos adversaires, n’hésitant pas à leur donner l’un ou l’autre conseil. Aujourd’hui, il arrête sa carrière alors qu’il est au sommet de son art. Chapeau ! »

Enfin, le principal intéressé s’est laissé aller à quelques confidences quant à ses projets futurs. « Si j’arrête, c’est aussi parce qu’une belle opportunité professionnelle s’est présentée », glisse-t-il.

« Un de mes sponsors de longue date m’a proposé de prendre en charge les activités marketing pour différentes concessions automobiles du groupe Volkswagen, dont Škoda. C’est un défi qui me plait et je sentais que c’était le moment de passer à autre chose. Mais j’ai aussi un autre projet qui me tient à cœur : je voudrais aider un jeune pilote à éclore en lui faisant partager toute mon expérience. J’ai eu beaucoup de chance dans la vie et le rallye m’a beaucoup donné. Aujourd’hui, j’ai très envie de rendre service au sport et le fait d’aider un jeune me tente terriblement. J’aimerais le faire avec Škoda, qui est vraiment devenue ma marque de cœur. D’une part, j’ai toujours entretenu d’excellentes relations avec Christian Rampelbergh, le Directeur de Škoda Belgique, et Vincent Struye, Marketing et Communication Manager. D’autre part, la Škoda Fabia R5 est actuellement la meilleure voiture de sa catégorie. Elle est très performante sur l’ensemble d’un rallye et extrêmement fiable. Pour faire ses armes, c’est idéal ! »

Bien qu’il ait mis un terme officiel à ses activités de pilote professionnel, reverra-t-on un jour Freddy Loix sur une spéciale ? « Je ferai peut-être encore quelques rallyes pour m’amuser, mais ma carrière de pilote professionnel s’arrête en effet ici », conclut « Fast Freddy ». 

Cliquez ici pour ne rien manquer de l’actualité du BRC !

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page