WRC

Résumé de journée / Rallye d'Australie

Mikkelsen donne tout en Australie

Andréas Mikkelsen n'hésite pas à se faire bien voir pour ce tout dernier rallye de la saison. Il faut dire qu'il joue relativement gros : une deuxième place au championnat du monde et un éventuel volant pour la saison prochaine !

Le Rallye d’Australie clôturera le championnat WRC de cette année, à l’instar du Rallye de Grande-Bretagne habitué aux fins de saisons. Si l’annonce du retrait de Volkswagen l’an prochain a surpris bon nombre de personnes, il en résout que trois pilotes seront sur le marché en 2017 et ce, dont le Champion du Monde ; Sébastien Ogier. Plusieurs possibilités sont envisageables mais elles seront confirmées à coup sûr après la clôture de cette saison 2016.

Mikkelsen est également en bataille pour le titre de vice-champion du monde actuellement. Il doit donc assurer et signer une très belle position ce week-end au pays des kangourous. Il faut l’avouer, le Norvégien fait pour le moment le job à merveille même si la bonne prestation de l’équipage belge – soit la troisième position provisoire – empêcherait Volkswagen de réaliser un doublé au classement général. En effet, Neuville posséderait en cas de scénario actuel 4 petits points d’avance qui feraient toute la différence sur son ami et voisin.

Articles similaires

Le seul pilote destiné à tout faire pour offrir ce nouveau titre à son écurie en guise d’adieu n’est autre que Sébastien Ogier, le Français se classant deuxième à l’issue de cette journée (+15,4 sec.) lors de laquelle il balaie la route; ce qui ne constitue pas un avantage, soulignons-le une dernière fois (le règlement 2017 pénalisera en effet moins la même personne sur une bonne partie du week-end). Latvala ayant tapé un des fameux ponts présents sur les spéciales, cette erreur lui faisant perdre de nombreuses secondes. Restera éventuellement la course aux 3, 2 et 1 points lors du Shakedown.

Neuville accuse 22,5 secondes de retard sur Mikkelsen. Une position à conserver absolument pour cette course de vice-champion tant convoitée. Il est suivi par Paddon à moins de deux secondes. Même si ce n’a pas toujours été le grand amour entre ces deux-là, espérons que le pilote jouant à domicile fera preuve de jugeote et n’ira pas embêter son coéquipier ; telles sont les indications certainement données par Hyundai Motorsport.

Ostberg et Camilli sont respectivement aux cinquième et sixième positions; les deux pilotes usine faisant tourner les Ford plus que jamais cette saison…

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page