WRC

Résumé de journée / Rallye de Monte-Carlo

Thierry Neuville est sur orbite

La Hyundai i20 Coupé WRC frappée du numéro 5 est sur une autre planète depuis jeudi soir et le début du rallye de Monte Carlo. Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul se placent désormais comme de sérieux prétendants à la victoire demain midi sur le port de Monaco.

Ils sont en pleine confiance les petits Belges et ce rallye est jusqu’à présent mené de main de maitre par l’équipage. Les choix de pneus sont judicieux et le pilotage est impeccable dans ces conditions d’adhérence très difficiles et précaires. La première spéciale de ce samedi était gelée et enneigée forçant les pilotes à chausser des pneus cloutés. Dans ces conditions, Neuville a augmenté son avance sur Sébastien Ogier de 2.6 sec.

Le chrono suivant s’est passé sur une route à 95% sèche. Les concurrents ont alors opté pour un choix mixte de pneus cloutés et de gommes ultra tendres. À la surprise générale, Elfyn Evans a réalisé le meilleur temps, Thierry Neuville terminant deuxième à une seconde du Britannique mais surtout il reprend 13 secondes à Ogier, augmentant son avance au général à une bonne minute.

Articles similaires

« J’ai fait une bonne première spéciale, propre. C’était difficile mais j’ai pu bénéficier de bonnes informations de nos ouvreurs, j’ai donc pu m’élancer en confiance. La voiture fonctionne bien. Je dois dire que je n’ai jamais bénéficié d’une voiture comme celle-ci au départ d’une saison », a exprimé le Belge.

Sébastien Ogier a justifié son sixième chrono par une conduite prudente. Dans le même temps son équipier Ott Tanak a continué à rencontrer des soucis de boite de vitesses, comme la veille. L’Estonien reste toujours troisième du général avec 32 secondes de retard sur Ogier mais avec plus de 1 minute 30 d’avance sur son plus proche poursuivant en la personne de Latvala sur Toyota.

Au départ de la deuxième boucle du jour (qui en compte 3), Thierry Neuville a concédé 2.1sec sur Ogier. Le pilote Hyundai a été confronté à de petits soucis d’éclaboussures de boue sur le pare brise qu’il n’est pas parvenu à nettoyer correctement. En ajoutant à cela un soleil d’hiver somptueux et éclatant, la visibilité du pilote a été altérée, celui-ci préférant jouer la sécurité compte tenu de son avance au général.

Lors de la deuxième spéciale de la boucle (la deuxième du rallye), Neuville perd encore un peu de temps sur Ogier (7.6 sec) mais conserve une avance encore confortable au général de 51 secondes. Sébastien Ogier a connu une frayeur lors de cette spéciale en sortant large dans un champs, la route étant extrêmement sale à cet endroit. Thierry Neuville joue la prudence et l’intelligence : « Nous avons les pneus neige cet après-midi. Ce matin nous étions en slick. C’est un choix prudent. Nous avons une avance confortable mais nous devons être intelligents. »

Il reste une spéciale à parcourir cet après-midi d’une longueur de 25 km dont le départ sera donné à 15h03.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page