WRC

Résumé de journée / Rallye de Monte-Carlo

La Power Stage pour Neuville, le rallye pour Ogier

Il l'avait annoncé, il l'a fait. Après sa mésaventure d'hier Thierry Neuville avait annoncé la couleur, son objectif était les cinq points de la Power Stage pour ne pas revenir bredouille du rallye de monte Carlo. Mission accomplie.

Il l’a fait avec la manière et le panache des grands champions. Toute la matinée durant Thierry Neuville s’est montré discret, il a roulé avec prudence en ne prenant aucun risque. Quatrième temps puis sixième temps dans les deux premiers chronos du jour, le classement général ne l’intéresse plus. Le deuxième passage dans Luceram a été annulé à cause de spectateurs trop nombreux et placés dans des zones dangereuses. Les organisateurs ont bien évidemment préféré jouer la sécurité.

Thierry Neuville est donc arrivé au rendez-vous avec plus de 30 secondes d’avance sur un surprenant Stéphane Lefebvre. Le pilote Citroën a retrouvé des couleurs ce dimanche matin en signant le scratch dans le premier passage de la Bolène puis en glanant les 4 points de la deuxième place de la Power Stage.

Articles similaires

Neuville a tenu a rappeler à tout le monde que la vainqueur moral de cette édition du Monte Carlo, c’est bien lui. Il n’a pas seulement remporté la Power Stage, il l’a littéralement écrasée ! Objectif accompli donc et ce sont 5 points qui entre dans l’escarcelle de la Hyundai #5.

Ce dimanche matin n’a pas contre pas été propice à Ott Tanak. Le pilote Estonien semblait bien accroché à sa deuxième place pour assurer un splendide doublé pour M-Sport et la première sortie de la Ford Fiesta RS WRC version 2017. Mais la liaison entre la première et la deuxième spéciale aura été fatale à la Fiesta #2. L’équipage a été contraint de travailler sur le moteur leur faisant prendre du retard pour prendre le départ de la spéciale. Ils ont donc écopé de 50 secondes de pénalité, perdant ainsi la deuxième place du général au profit de la Toyota de Latvala.

Le pilote finlandais est passé au travers des embûches pour rallier l’arrivée à une splendide deuxième place. Nous retrouvons donc sur le podium Sébastien Ogier en vainqueur suivi par Jari-Matti Latvala, comme aux grandes heures de Volkswagen. Les voitures changent, les couleurs des combinaisons aussi mais ce sont toujours les mêmes têtes qui sont aux mêmes positions !

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page