Moto2

Actualité / null

Aki Ajo : « Nos attentes sont très élevées »

KTM voit les choses en grand pour 2017 puisque la marque autrichienne sera engagée dans les trois catégories du Championnat du Monde de Moto.

On vous parlait hier de l’arrivée de KTM en MotoGP avec Pol Espargaro et Bradley Smith mais ce n’est pas tout car Aki Ajo aura désormais une équipe en catégorie intermédiaire.

Toutes les motos ont été dévoilées hier en Autriche ce qui veut dire qu’on a pu apercevoir la toute nouvelle Moto2. Bien évidement, le moteur restera un Honda mais la machine aura un châssis KTM. Miguel Oliveira et Brad Binder seront chargés de faire briller le célèbre taureau rouge pour cette année.

Articles similaires

Après avoir été vice-champion du Monde Moto3 2015 avec Red Bull KTM Ajo, Miguel Oliveira retrouve Aki pour cette fois-ci être devant en Moto2.

Miguel Oliveira :
« Je suis très content de faire partie de ce projet, de revenir au sein de la famille KTM à laquelle j’ai appartenu en 2015 et de me lancer ce nouveau challenge. J’ai vraiment hâte d’y être. Jusque-là mes premières impressions sont vraiment positives. Nous avons encore pas mal de choses à améliorer mais je suis sûr que nous y parviendrons. »

Concernant Brad Binder, il a été Champion du Monde Moto3, la saison dernière, haut la main. Ce sera une année d’apprentissage pour lui. Même s’il ne le dit pas, dans la tête de ce champion, on pense au titre de Rookie of the Year en fin de saison.

Brad Binder :
« Passer du Moto3 au Moto2 est toujours délicat, mais pour être honnête, je ne me suis pas fixé d’objectif particulier. Je veux juste progresser à chacune de mes sorties en piste. Je vais travailler aussi dur que possible et nous verrons où ça nous mène. »

Aki Ajo :                                                                                                                  « Avant toute chose, je suis ravi de faire partie de ce projet. Ça n’est pas évident, car après une aussi belle saison, le niveau d’attente est forcément élevé. Nous devrons donc garder la tête sur les épaules. Chaque année est différente et tout spécialement avec ce nouveau projet en Moto2™. C’est un peu comme si vous débutiez de zéro. On ne peut pas s’attendre à gagner d’entrée de jeu, même si c’est ce qu’on vise. En Moto3™, nous nous sommes battus pour le titre et en 2017 nous tenterons de faire de même. Nos attentes sont très élevées. »

L’histoire était écrite qu’un jour KTM se lancerait en Moto2 ainsi qu’en MotoGP. KTM est fort actif dans l’évolution de talents dans le monde de la moto. Il n’y a qu’à prendre comme exemple la Red Bull Rookies Cup. Les Autrichiens voulaient encore aller plus loin dans l’évolution puisqu’ils n’avaient pas envie d’arrêter avec leurs pilotes en Moto3. D’où cette envie d’une structure en Moto2 et en MotoGP, comme nous explique Pit Beirer.

Pit Beirer :                                                                                                                 « Nous avons fait progresser de jeunes pilotes dans toutes les disciplines et nous nous y tenons que ce soit dans les bons et les mauvais moments. C’est triste d’avoir beaucoup de pilotes en Red Bull Rookies Cup ainsi qu’en Moto3 mais nous les perdons une fois qu’ils passent en Moto2. Imaginez ce que cela aurait été d’avoir un champion du monde comme Brad Binder  qui nous quitte. Maintenant nous faisons du Moto2, nous avons comblé l’écart donc nos pilotes peuvent rester avec nous tout au long de leur carrière et dans toutes les catégories. »

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page