WRC

Résumé de journée / Rallye du Mexique

Meeke consolide

Toujours bien aidé par sa position sur la route, Kris Meeke réalise la course parfaite et se dirige doucement vers son premier succès de la saison en menant une course solide.

Le premier succès de la nouvelle Citroën C3 WRC sera-t-il pour ce dimanche ? Ça en a tout l’air tant Kris Meeke réalise la course parfaite. Autant le Britannique a été brouillon lors des deux premiers rallyes de la saison et la question de sa capacité à supporter la pression a été remise en doute, autant Meeke maitrise son sujet au Mexique. Nous retrouvons le Kris du rallye de Finlande en 2016 où il avait été impérial de bout en bout.

Meeke n’a remporté qu’une seule spéciale ce samedi à Lajas de Oro, longue de 38.31 Km, mais son attaque a été décisive dans son chemin pour la victoire. Il a doublé son avance sur Ogier lors de cette spéciale durant laquelle le champion du monde est parti en tête à queue.

Articles similaires

« Après une matinée régulière, nous avons fait la différence l’après-midi en choisissant une monte pneumatique plus dure que nos adversaires directs… et cela a marché ! Dans la plus longue spéciale, j’ai été capable de faire la différence. J’ai maintenant une belle avance au classement général, mais il faudra terminer avec une autre journée parfaite demain. Je suis heureux d’avoir pu démontrer le potentiel de la Citroën C3 WRC, je savais que nous avions fait du bon travail ! Je suis également fier d’avoir été plus rapide que Sébastien Ogier à la régulière, sans que l’on parle des ordres de départ. »

Sébastien Ogier a quant à lui remporté deux spéciales lui permettant de maintenir à distance Thierry Neuville, confortablement installé sur la troisième marche du podium. Les trois hommes s’observent et sont tous en mode « sécurité ». L’objectif pour chacun est d’assurer les points à l’arrivée. Ils n’ont chacun plus pris de risques inutiles dès samedi après-midi.

Hyundai a identifié les problèmes moteur apparus sur ses trois voitures vendredi. Il s’agissait d’un filtre à carburant défectueux. Neuville pestait néanmoins sur son choix de pneus tendres qui était judicieux en cas de pluie. Or celle-ci n’est jamais apparue… Mais avec un temps scratch dans la matinée, le pilote belge peut espérer les points de la troisième marche du podium. Thierry est en mode « safe » pour sécuriser sa position. Comme l’a si bien dit son copilote Nicolas Gilsoul : « On ne joue pas les héros ! »

Ott Tanak est quatrième mais n’a pas une totale confiance dans les réglages de sa Fiesta. Il est néanmoins parvenu à maintenir à distance la Hyundai d’Hayden Paddon, victime d’une crevaison suite à un contact avec une pierre. Dans le clan Toyota, Latvala a délogé son équipier de la sixième place provisoire du général. Le leader du championnat a lui aussi connu une crevaison, sur la même pierre que Paddon – et est en proie à des problèmes de frein. A noter que Juho Hanninen est malade et doit se surpasser pour terminer chaque spéciale. Notons également l’abandon de Stéphane Lefebvre sur la deuxième C3 WRC qui est sorti de la route et est resté définitivement coincé dans un fossé.

La dernière étape a lieu ce dimanche avec deux spéciales à courir. Départ de la première spéciale à 10h43 (heure locale), 17h43 en Belgique. Verdict du rallye aux alentours de 20h.

 

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page