Qui aurait pensé il y a quelques années qu’une Fiat Panda fonctionnerait avec un carburant produit à partir de boues d’épuration ? Même les scénaristes de « Back to the Future » n’ont pas imaginé une telle chose, pourtant c’est une réalité plus pratique que l’électricité ou l’hydrogène.

Dans le cadre d’un essai qui sera réalisé sur plusieurs mois, une Fiat Panda couvrira quelques 80.000 kilomètres avec comme seul carburant, le biométhane.

Ce carburant fabriqué à partir des eaux usées et des déchets générés par la biomasse agricole devrait, selon FCA, s’avérer être une solution non négligeable face aux véhicules électriques et fonctionnant à l’hydrogène.

Pour réaliser ce test grandeur nature, le constructeur s’est associé avec le Groupe CAP, l’entreprise qui gère le système d’alimentation en eau de la ville de Turin, en Italie.

La Panda Natural Power est équipée d’un moteur bicylindre TwinAir de 0,9 cm3 développant 80 ch lorsqu’il fonctionne au gaz naturel. Cette version, qui a été introduite un an après le lancement du modèle en 2006, est la voiture au gaz naturel la plus vendue en Europe. Il y a quelques semaines, elle a atteint le jalon important des 300.000 produites.

Réalisé sur base d’un communiqué officiel.