Le pilote norvégien Andreas Mikkelsen, laissé sur la touche suite au retrait de Volkswagen fin 2016 serait en passe de retrouver un baquet dans un team usine auprès de son grand Thierry Neuville chez Hyundai. La rumeur va bon train...

Andreas Mikkelsen fait partie de la nouvelle génération de pilotes extrêmement rapides, talentueux et précis au même titre que Thierry Neuville. Les deux compères se connaissent d’ailleurs très bien, vivent tous les deux sur le rocher Monégasque, s’entrainent ensemble et bataillent l’un contre l’autre depuis de très nombreuses années. Leurs routes ont commencé à se croiser en 2011 sur les routes de l’IRC, l’ancêtre de l’ERC. Neuville roulait sur la célèbre Peugeot 207 S2000 préparée alors par Kronos et Mikkelsen était déjà dans le giron du groupe VW au volant de la redoutable Skoda Fabia S2000. C’est le Norvégien qui remporta le titre IRC en 2011.

Thierry Neuville est passé dès 2012 à l’échelon suprême en WRC en intégrant le Citroën Junior Team là où Mikkelsen est resté une saison de plus en IRC non sans remporter une deuxième fois consécutive le titre de champion, toujours avec Skoda. Mais en 2013, il allait lui aussi pouvoir accéder à la catégorie reine en rejoignant l’équipe qui allait dominer la discipline, à savoir Volkswagen et sa redoutable Polo R WRC.

Mais intégrer une équipe championne du monde en devenir aux côtés de deux encombrants équipiers que sont Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala, ce n’est pas chose aisée pour un débutant. Il lui aura fallu deux ans pour arriver au niveau de ses équipiers en remportant sa première victoire en Espagne en 2015. Pour ses deux premières saisons complètes chez VW (en 2014 et 2015), il se classera troisième du championnat à chaque fois derrière Ogier et Latvala. En 2016 il est parvenu à maintenir le cap et à se montrer encore plus affûté en signant deux victoires, en Pologne et en Australie, mais en terminant toujours troisième du championnat derrière Ogier et Neuville.

L’annonce du retrait de Volkswagen du WRC intervenu fin 2016 a laissé pas mal de monde dans l’expectative, à commencer par les pilotes. Mais là où Sébastien Ogier a trouvé refuge chez M-Sport, Jari-Matti Latvala reprend vie chez Toyota, Andreas Mikkelsen s’est retrouvé à pied. Hyundai affichait alors complet avec Thierry Neuville, Dani Sordo et Hayden Paddon et Citroën avait du mal à fournir en nouvelles World Rallye Car ses trois équipages (Meeke, Lefebvre et Breen). Le Norvégien a alors trouvé refuge chez Skoda où il a participé aux rallyes de Monte Carlo et de France à bord d’une Fabia R5 dans la catégorie WRC 2. Il a à chaque fois terminé septième du général, remportant deux splendides victoires de catégorie.

Toujours est-il que le management de Mikkelsen est à pied d’oeuvre depuis la fin de saison dernière pour tenter de caser Andreas dans une voiture d’usine. Ces dernières semaines c’est l’option Toyota qui semblait la plus plausible en remplacement de Juho Hanninen dont les résultats ne sont pas à la hauteur des espérances. La Scandinavian Connection semblait fonctionner mais la surprise est venu de Hyundai qui a annoncé que Mikkelsen allait tester la i20 WRC dès ce vendredi au Portugal en vue de participer au prochain rallye du Portugal qui aura lieu du 18 au 21 mai.

La décision de Hyundai surprend un peu étant donné que trois pilotes sont déjà en possession de solides contrats jusqu’à – au moins – la fin de cette saison. Mais le constructeur coréen semble vouloir hisser encore un peu plus son niveau de jeu en WRC. Hyundai s’est malgré tout empressé de démentir un engagement immédiat du pilote : « Il va rouler un jour cette semaine, mais rien de plus, a indiqué un porte-parole de Hyundai Motorsport. On avait une possibilité de le faire rouler vu qu’il n’est pas sous contrat et c’est intéressant pour nous d’avoir un avis supplémentaire sur la 2017 que nous avons dessine. Rien de plus que cela. »

Pour autant une autre source a déclaré sous le couvert de l’anonymat : « On dirait que Hyundai commence à hisser son engagement en WRC au niveau supérieur : une équipe de quatre voitures pour l’an prochain, avec ces gars-là, serait quasiment invincible. »

Allez donc savoir ce qui se trame derrière tout ça !

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter ! Nous sommes également sur YouYube.

Article précédentFord remporte le GTE à Silverstone
Article suivantBMW présente sa nouvelle M4 CS