WRC

Résumé de journée / Rallye d'Allemagne

Conditions délicates en Allemagne, Neuville limite les dégâts

Les conditions climatiques sont très délicates ce matin en Allemagne, avec de fortes averses au programme.

Après une super spéciale dans la ville hier, les -nombreux- blocs de béton ont eu raison de Kris Meeke qui a été contraint de jeter l’éponge peu après le départ. Cette spéciale, qui avait un but médiatique plus qu’autre chose, fut loin de faire l’unanimité auprès des teams et pilotes. Des blocs de béton étaient ainsi présents en masse dans les virages, certains même où le frein à main était obligatoire… Une spéciale qui ne reflétait en rien les routes allemandes au programme des jours suivants mais qui a tout de même ravi Jan Kopecký puisque ce dernier a réussi à signer le scratch avec sa WRC2. Thierry Neuville ne pouvant absolument pas être victime du même sort que le pilote Citroën ce week-end, a été relativement prudent jeudi soir en réalisant le huitième temps sous la barre de seulement trois secondes de retard. Mieux valait pour le pilote belge ne pas prendre de risques inconsidérés pour éviter de refaire connaissance avec le scénario de la Suède. Tanak était alors bien en forme puisqu’il signait déjà le deuxième temps.

Ce matin, c’est sous la pluie que la moselle allemande s’est réveillée. Tanak, visiblement bien à l’aise sur l’asphalte glissante a mené la danse pendant la grosse partie de la matinée. Sébastien Ogier est parti à la faute dans un champ alors que Thierry Neuville a glissé en sortie de virage. Pas de dégâts significatifs pour les deux pilotes mis à part quelques secondes et positions au classement général. Dans la quatrième spéciale du rallye, soit la troisième du jour, c’est Andréas Mikkelsen qui a pris les rênes du général pour terminer à mi-journée à 4.1 secondes devant Tänak. Dans la même spéciale Dani Sordo est sorti de la route après avoir réalisé de très bons chronos dans les spéciales précédentes. Le pilote espagnol s’est fait avoir malgré les set-ups réalisés avant le rallye dans des conditions similaires à celles de ce matin. Hayden Paddon a perdu plus de 50 secondes suite à une crevaison que celui-ci n’explique pas. Hyundai ne peut plus compter que sur Neuville donc, ce qui arrange tout de même celui-ci même si le team coréen s’était dit prêt à donner des consignes à ses autres pilotes. Toujours dans cette quatrième spéciale, Lappi continue à se montrer cette saison, au même titre que Mikkelsen, il est en effet l’auteur du deuxième temps dans cette spéciale.

Articles similaires

Du côté de Toyota, c’est Latvala qui a perdu plus d’une minute suite à des problème sur le régime moteur de sa Yaris WRC durant la cinquième spéciale. Il permet donc à Thierry Neuville de remonter une place supplémentaire au classement général, alors qu’il occupait jusqu’alors la cinquième position qui appartient désormais à Neuville. Le Belge accuse 17.5 secondes au général sur Mikkelsen, toujours leader.

Une première matinée qui, on peut le dire a déjà apporté son lot de rebondissements et tout laisse à penser que c’est loin d’être fini, la pluie étant encore annoncée pour une bonne partie de la suite du rallye. Rendez-vous à 16h17 pour les trois dernières spéciales du jour et la suite des événements…

POS # PILOTE TEMPS DIFF PRÉC. DIFF 1ER
1. 9 NORA. MIKKELSEN 36:36.3
2. 2 ESTO. TÄNAK 36:40.4 +4.1 +4.1
3. 1 FRAS. OGIER 36:41.9 +1.5 +5.6
4. 3 GBRE. EVANS 36:51.1 +9.2 +14.8
5. 5 BELT. NEUVILLE 36:53.8 +2.7 +17.5
6. 12 FINE. LAPPI 37:05.5 +11.7 +29.2
7. 11 FINJ. HÄNNINEN 37:07.8 +2.3 +31.5
8. 8 IRLC. BREEN 37:07.8 +0.0 +31.5
9. 4 NZLH. PADDON 37:54.9 +47.1 +1:18.6
10. 10 FINJ. LATVALA 38:13.1 +18.2 +1:36.8

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page