C'était sans aucun doute le tournant qu'il ne fallait pas rater pour Thierry Neuville, victime malchanceuse de la mécanique hier puis d'une erreur aux lourdes conséquences... Meeke concrétise enfin après avoir été dans ce que l'on peut appeler une mauvaise passe.

C’est la deuxième victoire de l’année pour le pilote britannique qui n’aura cette saison fait que du blanc ou du noir, abandonnant presque systématiquement alors qu’il était quelques places derrière le premier provisoire de chaque rallye ou perdant le leadership alors qu’il le détenait jusqu’alors depuis même deux journées… Un résultat qui va redonner des ondes positives au pilote mais aussi à la structure Citroën, après avoir vu avec Mikkelsen que la C3 présentait beaucoup de potentiel mais que les points au championnat ne suivaient pas : « Peu importe le nombre de fois où l’on a été K.O., le plus important est le nombre de fois où l’on peut s’en remettre. Et j’ai dû le faire à quelques reprises dans ma carrière, je peux vous le dire.  On a toujours su que cette voiture était fabuleuse sur asphalte. Ce résultat le montre. Il nous donne à tous, dans l’équipe, un énorme boost pour la confiance. »

Sébastien Ogier a géré son rallye comme un pilote en lice pour le titre de champion du monde doit le faire, réussissant à rester devant un Tänak hargneux depuis quelques mois et en engrangeant en prime trois points lors de la Power Stage remportée par Dani Sordo.

Le Français se rapproche donc très fort d’un nouveau titre aux mains de la Ford cette fois, même si tout peut encore arriver, l’écart détenu par Ogier lui étant désormais plus que confortable.

SUR LE MÊME SUJET :
Neuville, solide leader

Neuville par contre a tout bonnement connu le scénario inverse et osons sortir le mot, la catastrophe qui ne devait surtout pas arriver… Il cède même sa position provisoire de vice-champion à Ott Tänak. Le Belge n’a jamais été vraiment bien classé en Catalogne et cette année ne dérogera pas à la règle après n’avoir ramené aucun des précieux points qui étaient à allaient chercher ce weekend suite à une casse de la direction de la I20 après avoir touché une pierre dans une corde, à l’image de Sordo et Mikkelsen hier. Un weekend à oublier au plus vite pour Hyundai qui voit par la même occasion s’envoler les autres constructeurs au championnat…  Il ne reste à M-Sport que quatre points à ramener soit du Pays-de-Galle, soit de l’Australie avant d’être sacré champion et ce, pour le plus grand bien des troupes de M.Wilson.

Top 10 général final de ce Rallye de Catalogne :

POS#PILOTETEMPSDIFF PRÉC.DIFF 1ER
1.7GBRK. MEEKE3:01:21.1
2.1FRAS. OGIER3:01:49.1+28.0+28.0
3.2ESTO. TÄNAK3:01:54.1+5.0+33.0
4.11FINJ. HÄNNINEN3:02:15.2+21.1+54.1
5.14NORM. OSTBERG3:03:47.3+1:32.1+2:26.2
6.8FRAS. LEFEBVRE3:04:04.1+16.8+2:43.0
7.3GBRE. EVANS3:05:58.5+1:54.4+4:37.4
8.32FINT. SUNINEN3:09:43.8+3:45.3+8:22.7
9.31CZEJ. KOPECKY3:10:15.6+31.8+8:54.5
10.83NORO. VEIBY3:10:25.9+10.3+9:04.8

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter ! Nous sommes également sur YouYube.

Article précédentFernando Alonso : « J’ai manqué de chance »
Article suivantPrésentation rapide de la Volkswagen Arteon 2.0 TDI 150 DSG