WRC

Résumé de journée / Rallye d'Angleterre

Neuville déchainé, Ogier ne plie pas et Evans seul occupant de la planète galloise

Dmack, très certainement le nom qui serait gravé dans les mémoires au terme de ce rallye du Pays de Galles. Avec la fabuleuse prestation d'Elfyn Evans, il démontre la qualité de la marque aux pneumatiques fortement décriées ces derniers temps.

Le matin de ce samedi a commencé sur la continuité de toute la journée d’hier avec un Evans qui s’envole littéralement au fil des spéciales.

Les deuxièmes, troisièmes, quatrièmes et cinquièmes équipages sont dans un mouchoir de poche à l’issue de cette troisième journée, allant jusqu’à jouer au centième de seconde dans le classement général. Après une bataille à l’effigie de l’animal sur le drapeau du pays, c’est Ogier qui mène finalement la course derrière Evans.

Articles similaires

Thierry Neuville, qui était repassé devant le Français avant de perdre une bonne poignée de seconde suite à une brume apparue momentanément dans l’avant-dernière spéciale du jour, présente moins de cinq secondes de retard. Une perte dommage pour le Belge qui n’avait fait qu’attaquer tout au long de la journée, en enchaînant plusieurs temps scratch, même si Ogier n’était pas vraiment sous pression : « La spéciale précédente était impossible à piloter dans le brouillard. J’ai pu attaquer dans celle-ci. Vous vous battez, vous remontez et là vous arrivez dans un brouillard comme ça. C’est très décevant. » Evans a également signé un moins bon temps avec le septième chrono mais sans perte conséquente grâce à sa généreuse avance

Notons cependant que dans ce scénario, Ogier est à nouveau sacré champion du monde demain après-midi. Tänak avait une très belle place ce matin, avant de la laisser partir successivement pour Neuville, Ogier, Latvala et Mikkelsen ; le pilote Hyundai étant bien dans la course alors que son expérience sur la I20 est insignifiante par rapport à ses concurrents directs et/ou indirects.

Kris Meeke qui joue pratiquement à domicile est le grand perdant du jour, perdant sa très belle position d’hier soir pour être relégué à la septième position au classement général provisoire.

Elfyn Evans continue sur sa lancée et joue avec ses terres en réalisant une véritable démonstration à tous les autres pilotes qui n’ont pas pris le pari de rouler avec les pneus anglais.

Notons également qu’en WRC-2, Pontus Tidemand mène les débats comme à son habitude, avec cette fois plus d’une minute trente d’avance sur ses plus proches poursuivants.

Demain, cinq spéciales sont à parcourir avant de connaitre -peut-être- le dénouement du titre.

POS # PILOTE TEMPS DIFF PRÉC. DIFF 1ER
1. 3 GBRE. EVANS 2:32:39.2
2. 1 FRAS. OGIER 2:33:32.3 +53.1 +53.1
3. 5 BELT. NEUVILLE 2:33:32.8 +0.5 +53.6
4. 10 FINJ. LATVALA 2:33:36.9 +4.1 +57.7
5. 6 NORA. MIKKELSEN 2:33:42.8 +5.9 +1:03.6
6. 2 ESTO. TÄNAK 2:33:45.3 +2.5 +1:06.1
7. 9 GBRK. MEEKE 2:34:06.8 +21.5 +1:27.6
8. 4 NZLH. PADDON 2:34:43.2 +36.4 +2:04.0
9. 12 FINE. LAPPI 2:35:20.2 +37.0 +2:41.0
10. 16 ESPD. SORDO 2:36:15.0 +54.8 +3:35.8

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page