La pluie s'est invitée lors de la deuxième journée du rallye d'Australie. Cette journée, cruciale en vue du résultat final, devait être la confirmation de la domination des Hyundai sur l'épreuve au pays des Wallabies. Mais tandis que Thierry Neuville assure le spectacle, Andreas Mikkelsen flanche.

Le mieux réveillé de la bande coréenne en ce samedi matin est Thierry Neuville. Il faut dire que le menu du petit déjeuner était particulièrement copieux. 48,89Km à engloutir au réveil, ce n’est pas toujours évident. Mais Thierry Neuville s’en est parfaitement sorti en signant le meilleur chrono devant Jari-Matti Latvala (+3.9 sec) et Andreas Mikkelsen (+4.5 sec). Le signal est lancé, Thierry est en forme !

Mais les évènements vont commencer à s’accélérer dès le chrono suivant (20.87Km). Andreas Mikkelsen commet une faute, sort de la route, endommage salement sa roue arrière gauche et perd une minute 40 sec dans l’aventure. Terminé pour la victoire et pour le podium. Le Norvégien sera même contraint à l’abandon, sa monture étant trop endommagée suite aux deux crevaisons dont il a été victime. Andreas : 0 – Talus : 1.

« C’est arrivé deux kilomètres après le départ », racontait-il. « C’était un virage à droite sur une crête, en troisième ou quatrième vitesse. J’ai touché le talus assez fort à l’extérieur. Parfois vous vous en sortez, parfois non. Cette fois, nous ne nous en sommes pas sortis. Je pensais que j’avais crevé à l’arrière gauche, mais l’avant gauche m’a vite semblé suspect aussi. Je n’avais qu’une roue dans le coffre, donc c’est fini. C’est terrible. Avec notre stratégie, nous n’avons même pas pensé à prendre deux pneus. Nous les gardions pour la suite. »

Thierry Neuville n’a cependant pas été verni non plus. Sur cette spéciale qu’il ne connaissait pas, il a aussi commis une erreur lui faisant perdre près de 10 secondes : « J’ai tiré tout droit à un carrefour », confiait le Belge qui ralliait l’assistance de Coffs Harbour tout en étant privé du premier rapport. « Je suivais des lignes sur la route, j’ai freiné trop tard et j’ai dû faire marche arrière. C’était un virage difficile. Je savais qu’il se resserrait, mais je ne savais pas quand exactement. »

C’est Jari-Matti Latvala qui profitait des déboires des Hyundai Boys pour signer son premier scratch du rallye et remonter à 6.3 secondes de la tête de course. « C’était une bonne matinée je dois dire », jugeait-il. « Le scénario est assez surprenant, mais le combat sera difficile. Thierry se bat vraiment, vraiment très fort. »

Après la pause de la mi-journée et une voiture remise en ordre de marche, Thierry Neuville reprenait sa marche triomphale en s’imposant en patron sur les deux chronos suivant pour reprendre le large en tête de la course. Il termine la journée avec 20.1 secondes d’avance sur Latvala et 40.6 secondes sur Tanak. Pendant ce temps-là Sébastien Ogier navigue en sixième position avec près de 1 minute et 50 secondes de retard. Le nouveau champion du monde n’a jamais réussi à trouver le rythme sur ce rallye d’Australie et semble déjà tourné vers la saison 2018.

La dernière surprise de la journée viendra de la Citroën C3 WRC de Kris Meeke. Le Britannique a heurté un pont dans la première spéciale de l’après-midi. Avec une suspension arrière gauche fortement endommagée, c’en était fini de ses espoirs de podium. Course terminée.

Et c’est Jari-Matti Latvala qui résumait parfaitement la situation à la fin de la journée : “Si Thierry garde cette vitesse, je n’ai aucune chance. Quand je suis sur des pneus mixtes, l’équilibre de la voiture n’est pas génial et je ne suis pas aussi confiant que ce matin. Je n’ai pas beaucoup couru dans cette voiture avec le package de pneus mixtes et cela me semble un peu problématique aujourd’hui “, déclarait-il.

Cinq spéciales sont encore à parcourir ce dimanche. Nul doute qu’avec une telle confiance, Thierry Neuville a toutes ses chances de d’être le deuxième belge à s’imposer en Australie après François Duval en 2006 mais la route est encore longue et la concentration se doit d’être parfaite.

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter ! N'hésitez pas à commenter cet article et à créer le débat en cliquant ici.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz