Après Laurens Vanthoor et Robin Frijns, deux pilotes ayant principalement fait leurs armes en GT au sein du Belgian Audi Club Team WRT ont été promus pilotes officiels Audi Sport customer racing pour la saison 2018.

Les deux gaillards ont toutefois des profils bien différents. Pour Frédéric Vervisch (31 ans), c’est l’aboutissement de longues années de travail et la reconnaissance de ses prestations de 2017, lorsqu’il avait déjà effectué quelques piges pour Audi Sport customer racing. Pour Dries Vanthoor (19 ans), c’est une entrée très remarquée dans le cercle des pilotes professionnels.

« J’ai encore du mal à réaliser », reconnaît Frédéric. « Avoir un accord sur un programme articulé autour des 24 Heures du Nürburgring et des Total 24 Heures de Spa l’an dernier était un premier pas important dans ma carrière. Cette fois, j’ai un contrat à l’année et j’en suis plus qu’heureux ! »

Passé par le karting (principalement 4 temps), le Courtraisien a un parcours totalement atypique. C’est en Formule 3 qu’il a fait ses premières armes en voiture, touchant ensuite à différentes séries de monoplaces selon les opportunités qui se présentaient. Au passage, il a remporté l’ATS Formel 3 Cup (soit le championnat allemand) et la compétition asiatique de F3 durant la saison 2007-2008. S’il a ensuite brillé en Formule Atlantic aux USA puis en Superleague Formula, il a vite compris que son avenir n’était pas en monoplace et il s’est tourné vers les courses de GT. Il y a multiplié les coups d’éclat, souvent dans des contextes loin d’être idéaux… « Pendant plusieurs années, j’ai travaillé dur pour saisir la moindre opportunité de me montrer. L’an dernier, la reconnaissance d’Audi avec ce programme partiel en GT3 m’avait déjà fait chaud au cœur. Cette fois, me voilà vraiment pilote officiel et je peux vous dire que je suis hyper motivé pour montrer aux responsables d’Audi Sport customer racing qu’ils ont eu raison… et qu’ils doivent me garder à l’avenir ! En attendant, je remercie les innombrables personnes qui, tout au long de mon parcours, m’ont soutenu. Je ne pourrais pas les citer toutes ici, mais qu’elles sachent que je leur suis extrêmement reconnaissant. »

Alors qu’il fêtera seulement ses 20 ans en avril prochain, Dries Vanthoor a connu une carrière plus rectiligne. Des débuts en karting, avec un titre de champion de Belgique, puis une saison en monoplace FR2.0 l’ont rapidement amené, à 18 ans seulement, à se tourner vers le GT. Sa progression fulgurante et sa pointe de vitesse lors de ses deux saisons avec le Belgian Audi Club Team WRT, sans oublier une victoire en GTE Am aux 24 Heures du Mans, l’ont incontestablement placé parmi les futures stars de la discipline.

« Devenir pilote officiel pour Audi Sport customer racing était mon but depuis mon passage de la monoplace au GT et, finalement, tout a été très vite », sourit le pilote de Zolder. « Je me sens à la fois très heureux et très reconnaissant vis-à-vis de toutes les personnes qui m’ont aidé : ma famille, ma compagne, le Belgian Audi Club, Vincent Vosse et toute l’équipe WRT… Ils ont tous joué un rôle prépondérant. C’est un nouveau pas dans ma jeune carrière, mais je ne me mets pas de pression supplémentaire pour autant. Je vais essayer de faire mon travail du mieux possible, comme je l’ai fait en 2017, et ça devrait bien se passer. »

Le programme des deux hommes est encore à définir précisément, mais ils seront tous les deux très occupés. « Je devrais disputer plus de 20 courses, auxquelles il faut ajouter des essais », explique Dries. « Je vais donc voyager énormément et être très peu chez moi. Gérer une telle saison, avec des week-ends sur les circuits qui vont se succéder, sera un défi. Mais je me réjouis, d’autant que je retrouverai à plusieurs reprises le Team WRT, qui est une deuxième famille.  Je suis en tout cas impatient que ça commence ! Je serai déjà aux 24 Heures de Dubaï en janvier. Ensuite, il y aura – entre autres – les 12H de Bathurst, les 24H du Nürburgring et les 24H de Spa. »

Frédéric aussi attend encore la révélation de son programme. « Je serai au départ des 12 Heures de Bathurst, mais pour la suite pas mal de choses sont encore en tractations », explique-t-il. « Mais je sais déjà que je ne m’ennuierai pas en 2018 ! J’ai remporté deux titres en Formule 3 il y a presque dix ans et une couronne en Belcar cette année. Mais je n’ai pas encore accroché à mon palmarès un championnat majeur ou une grande course internationale en GT. Ce sera mon objectif principal lors de la prochaine saison ! »

Le Belgian Audi Club sera donc particulièrement bien représenté au plus haut niveau. « Nous sommes évidemment très fiers de voir Dries et Frédéric rejoindre le cercle des pilotes officiels Audi Sport customer racing », se réjouit Charles-Henri Bonnet. « Après Laurens Vanthoor et Robin Frijns, voici deux autres pilotes ayant fait leurs preuves au sein du Belgian Audi Club Team WRT qui représentent directement les intérêts de la marque aux anneaux. Bravo à Vincent Vosse et à toute son équipe pour leur magnifique travail dans la formation des pilotes et, surtout, bravo à Fred et Dries qui méritent amplement cette chance. Vivement que la saison commence ! »