WRC

Actualité / null

Loeb de retour en rallye l’an prochain !

Pour seulement trois manches en 2018 mais on peut déjà s'estimer heureux...

Après avoir délibérément laissé tout le monde d’accord sur les infimes chances de revoir Sébastien Loeb dans une voiture WRC lors du championnat officiel l’an prochain, il a nous a été communiqué en ce début d’après-midi le retour du nonuple champion du Monde de la discipline.

Il s’alliera donc tout naturellement avec Citroën Racing pour disputer le Rallye du Mexique, le Tour de Corse et le Rallye de Catalogne au volant de la C3 WRC.

Articles similaires

Avec un programme plus que chargé en RallyCross et en Rallye-Raid l’an prochain, il n’aura pas été possible pour le pilote alsacien de se focaliser sur le championnat complet du World Rally Championship.

 Tout le monde est ressorti content des essais de cette année, moi le premier, et ces trois participations en sont la suite logique, avoue Loeb. Les sensations du rallye sont parmi les plus fortes que j’ai connues, et j’avais envie de rouler en course avec ces nouvelles WRC.

C’est sympa de le faire au sein de l’équipe avec laquelle j’ai tout gagné ! J’y vais sans prétentions, avec pour objectif de m’amuser. Je trouvais cohérent de disputer le rallye de France, d’autant que l’asphalte m’a toujours plu, même si je ne connais pas le parcours actuel de la Corse. L’Espagne tombait bien également.

Puis, même si je m’attends à ce que ça soit compliqué depuis le temps que je n’en ai pas fait, je voulais aussi faire une épreuve terre. Or j’ai de bons souvenirs du Mexique, et le tracé n’a pas trop changé par rapport à mon époque. » Voici les paroles accordées à nos confrères par celui qui sera le coéquipier de Kris Meeke durant quelques week-ends.

Craig Breen, quant à lui, ne bénéficiera pas d’un programme complet comme Meeke mais sera tout de même aligné sur les dix autres manches du championnat mondial. Stéphane Lefebvre est quant à lui le grand déçu puisque le Français va redescendre… en WRC-2 à bord de la toute nouvelle C3 génération R5.

Khalid Al Qassimi va, lui rouler lors de quelques manches qu’il affectionne tout particulièrement avec une autre Citroën C3 WRC et ce, comme il nous y a habitués depuis les précédentes années.

Même si Sébastien insiste sur le fait qu’il veut s’amuser avant tout, on ne doute pas sur le fait que le bataille avec Ogier et certainement d’autres outsiders ne sera à manquer sous aucun prétexte… Et donc, rendez-vous en 2018 !

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page