WRC

Neuville consolide

Thierry Neuville est sur orbite au rallye de Suède, les leçons de l'années dernière ont porté leur fruit. Le Belge est solide comme un bloc de glace et a dans le viseur son seul et unique objectif, la victoire.

Cinq spéciales au programme de la boucle de l’après-midi, trois scratches pour le pilote Hyundai. Thierry Neuville est clair vis-à-vis de ses adversaires, c’est lui le plus fort cette année en Suède ! Son avance au classement général est passée de 4.6 sec à 22.7 sec sur Craig Breen en l’espace d’une après-midi.

Depuis deux jours, les écarts entre les trois premiers n’ont jamais excédé quelques secondes, chaque spéciale se terminant avec des écarts minimes, à coup de dixièmes de secondes. Mais cette après-midi, Neuville a frappé fort, très fort. Le coup de rein était nécessaire pour asseoir sa domination sur l’épreuve scandinave.

Articles similaires

« J’ai attaqué très fort et la voiture a très bien marché. C’était une spéciale compliquée, où il était facile de sortir. Je suis sorti large à quelques reprises mais j’ai conservé un rythme élevé jusqu’à l’arrivée », déclarait Neuville.

Le seul autre fait vraiment marquant de cette boucle est l’incroyable accrochage entre Kris Meeke et Ott Tanak provoquant l’abandon du pilote Citroën. Le Britannique s’est empêtré les roues dans un mur de neige et a été rattrapé par le pilote Toyota. « Une simple erreur, j’ai touché le talus avec le nez et je n’avais plus de puissance moteur après être reparti. Nous nous sommes arrêtés pour tout nettoyer. Puis Ott est arrivé et il a essayé de me passer. J’étais à moitié dans le fossé mais il m’a tapé avant de sortir », expliquait Meeke.

Bien évidemment la version d’Ott Tanak est légèrement différente : « J’ai rattrapé Kris, essayé de le passer dans un endroit étroit mais il s’est rabattu en nous touchant », déclarait l’Estonien, qui perdait deux minutes pour reculer en neuvième position.

Sébastien Ogier continue son chemin de croix et occupe actuellement la dixième position du classement général à 4″24.9 de Thierry Neuville.

1. 5 BELT. NEUVILLE 2:23:23.8
2. 11 IRLC. BREEN 2:23:46.5 +22.7 +22.7
3. 4 NORA. MIKKELSEN 2:23:55.8 +9.3 +32.0
4. 6 NZLH. PADDON 2:24:12.4 +16.6 +48.6
5. 12 NORM. OSTBERG 2:24:20.6 +8.2 +56.8
6. 9 FINE. LAPPI 2:24:29.6 +9.0 +1:05.8
7. 7 FINJ. LATVALA 2:25:27.1 +57.5 +2:03.3
8. 3 FINT. SUNINEN 2:25:44.3 +17.2 +2:20.5
9. 8 ESTO. TÄNAK 2:27:05.1 +1:20.8 +3:41.3
10. 1 FRAS. OGIER 2:27:48.7 +43.6 +4:24.9

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page