WRC

Neuville plus fort que les difficultés

Après avoir mis hier ses adversaires directs pour la course au titre mondial que sont Tanak et Ogier à distance respectable, Thierry Neuville se doit désormais de tenir bon la barre pendant deux jours pour récolter le fruit de ses belles performances. Cependant le rallye est un monde difficile et rien n'est jamais acquis à l'avance. Des problèmes de boite de vitesse et un tête à queue ce matin ont donné de belles sueurs froides au pilote belge mais celui-ci est resté le plus fort !

De bon matin la boite de vitesse de la Hyundai #5 avait décidé de ne pas fonctionner correctement. Les palettes situées derrière le volant de la Hyundai étaient récalcitrantes obligeant le pilote à utiliser le levier manuel. Quelques secondes de perdues dans la mésaventure et une cinquième place à l’arrivée de la première spéciale de la matinée. La spéciale fut remportée par Ott Tanak devant Craig Breen et Jari-Matti Latvala. Neuville reprend néanmoins 0.3 sec à Mikkelsen au classement général.

Sur la route de liaison entre les deux premières spéciales, Neuville a réparé la commande semi automatique de ses palettes au volant lui permettant de retrouver tout son feeling pour la suite de la course. Malgré cela il a été victime d’un tête à queue dans la spéciale 2 de la matinée, le faisant se classer en septième position à près de 10 secondes de Tanak. Après avoir subtilisé la troisième place générale à Paddon dans la spéciale 1, Craig Breen gagne encore une place au général pour se retrouver deuxième derrière Neuville. « Mes notes sont parfois un peu trop lentes mais le feeling avec la voiture est fabuleux », expliquait pourtant Breen.

Articles similaires

« J’ai fait un 360°, il n’y avait rien que je puisse faire pour l’éviter. Je suis presque certain qu’Andreas (Mikkelsen) a détruit un mur de neige juste avant moi », a expliqué Neuville. « Craig va très vite mais pour l’instant je sens que je contrôle la course. »

Et effectivement, Andreas Mikkelsen a perdu gros ce matin passant de la deuxième place au général à la quatrième suite à une faute au même endroit que Neuville. « J’ai dû perdre quinze secondes. J’ai touché le mur de neige, la voiture s’est mise en travers et j’ai dû passer la marche arrière », a raconté le Norvégien.

Dans la troisième et dernière spéciale de la boucle, Thierry Neuville a remis les pendules à l’heure en sortant la grosse attaque et signe le scratch avec 0.9 sec d’avance sur Tanak. Ce résultat lui permet de regagner le parc d’assistance en étant toujours en tête de la course avec 5.9 sec d’avance sur Breen et 17.6 sec sur Mikkelsen qui reprend la troisième place à Paddon.

Sébastien Ogier continue de naviguer tant bien que mal dans le ventre mou du peloton. Le Français n’a gagné qu’une place sur la matinée mais perd encore beaucoup de temps sur la tête de la course. Il occupe la onzième position à 3:03.1 de Neuville. Autant dire que la victoire se fera sans lui, c’est désormais une certitude.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page