WRC

Résumé de journée / Rallye du Portugal

Neuville pourrait signer la bonne opération…

BLOQUEUR DE PUBLICITE

Notre site tire ses uniques revenus de la publicité. En bloquant ces dernières, affichées pour ne pas gêner votre expérience, vous nous empêchez de développer notre entreprise. Nous vous serions reconnaissants de bien vouloir désactiver votre bloqueur pour notre site.
Une journée plus que délicate ce vendredi, au rallye du Portugal.

Le premier tronçon au programme de ce weekend a eu lieu en super spéciale sur le tracé de Rallycross à Lousada. C’est un Ott Tänak décidément en bonne forme qui a remporté cette première spéciale du rallye. Sébastien Ogier a alors signé le même temps, ex-æquo.

Mais la fête n’allait pas durer pour l’Estonien qui a été le premier a jeter l’éponge. La raison n’est pas parfaitement nette, mais il semblerait que tout vienne d’un choc qu’il aurait eu avec une pierre. Hayden Paddon en alors profité pour user de son avantage de route bien balayée dû à sa position de départ pour prendre alors la tête du rallye. Kris Meeke a fait de même lors de la troisième spéciale et Dani Sordo a rejoué le jeu à la quatrième spéciale. En autant de spéciales, autant de changement de leaders provisoires… Et encore, cela est loin d’être fini…

C’est alors que Neuville et Ogier se livraient une lutte sans merci, aux quatrième et cinquième places. Mais c’est alors que le coup dur suivant allait arriver pour M-Sport qui a alors perdu Jari-Matti Latavala, lequel a endommagé l’une de ses suspensions. Tous les espoirs de la firme japonnaise reposent alors sur Esapekka Lappi (alors onzième).

Dans la spéciale numéro cinq, c’est un scénario qui pourrait completement changer la face du championnat qui a eu lieu avec la sortie de route de Sébastien Ogier, sous pression de Thierry et de son fameux balayage imposé…  C’est alors Kris Meeke qui a repris la tête du rallye, même si les écarts sont très serrés.

Meeke conforte, Tanak attaque

La voie est alors libre pour notre pilote national qui pourrait engranger de gros points ce weekend. Et il l’a bien compris en faisant ce qu’il avait à faire, passer tout simplement en tête du rallye ! Il compte alors 7,3 secondes sur Elfyn Evans qui marque son grand retour dans le haut des classements WRC. Kris Meeke est alors à un peu plus de 11 secondes après avoir été victime d’une crevaison. Andréas Mikkelsen a rencontré de sérieux ennuis avec la mécanique de la Hyundai. Paddon ne réalise pas la bonne opération après avoir été visité un trou portugais… Breen a également crevé avant d’attaquer les deux passages dans la ville de Porto.

En parlant de ces deux passages justement, le répit n’a pas été de mise pour ce qui sera l’une des journées les plus difficiles depuis le début du championnat. Kris Meeke a en effet pris le départ sur une jante après avoir été victime d’une seconde crevaison sur la journée.  Neuville a bien géré sa fin de journée en signant les deux derniers scratches et terminant cette dure journée en tête.

Top 5 à l’issue de cette première journée de course :

1 Neuville Thierry/ Gilsoul Nicolas
Hyundai i20 Coupe WRC
2 Evans Elfyn/ Barritt Daniel
Ford Fiesta WRC
+00:17.7
3 Sordo Dani – Del Barrio C..
Hyundai i20 Coupe WRC
+00:24.3
4 Lappi Esapekka/ Ferm Janne
Toyota Yaris WRC
+00:45.8
5 Meeke Kris/ Nagle Paul
Citroën C3 WRC
+01:18.7
S'abonner
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer