Dans le cadre de son développement à l'international, Volvo a inauguré sa toute première implantation aux Etats-Unis... en Caroline du Sud.

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

L’ouverture de cette unité en Caroline du Sud s’inscrit dans la stratégie de production mondiale de Volvo Cars visant à « construire sur le marché cible ».

Ce premier site américain renforce la capacité de production du constructeur, qui possède déjà deux unités de production et une usine de moteurs en Europe, trois usines automobiles et une usine de moteurs en Chine, ainsi que des unités d’assemblage en Inde et en Malaisie.

Le site de Charleston lancera à l’automne 2018 la production de la nouvelle berline sportive premium de taille intermédiaire Volvo S60, basée sur la plate-forme SPA (Scalable Product Architecture) du constructeur. À partir de 2021, l’usine construira également la nouvelle génération du grand SUV premium Volvo XC90. Les véhicules construits en Caroline du Sud sont destinés au marché intérieur américain et à l’export.

Le constructeur a investit environ 1,1 milliard de dollars dans ses opérations aux États-Unis et prévoit de créer quelque 4 000 emplois sur le site de Charleston dans les années à venir. Près de 1 500 personnes seront recrutées d’ici la fin de l’année.

Le nouveau site de Charleston comprend un bâtiment de bureaux pouvant accueillir jusqu’à 300 collaborateurs des fonctions R&D, achats, qualité et ventes. L’usine pourra produire jusqu’à 150 000 véhicules par an en pleine capacité. Le site s’étend sur 650 hectares et la superficie des bâtiments avoisine les 215 000 m2. La construction du site a débuté en 2015.