Nouveau rebondissement dans l'affaire des logiciels truqués sur les véhicules Diesel du groupe VAG. A en croire des témoins entendus récemment par le procureur de Munich, des tricheries auraient également été constatées sur certains moteurs essence du constructeur.

Nouveau coup dur pour Volkswagen en prévision ? A en croire le quotidien Bild am Sonntag, qui a pu consulter des rapports du ministère public, Audi, Porsche et VW auraient volontairement truqué certains moteurs essence de leur gamme.

Pour rappel, cette tricherie sur les moteurs diesel, il y a quelques années, a amené toute l’industrie automobile à se réadapter à des normes spécialement développées pour éviter de tels agissements.  A l’heure actuelle, ce scandale a couté plus d’un milliard d’euros au groupe. Le porte-parole de la firme n’a cependant pas encore souhaité faire de commentaires concernant ces nouvelles suspicions.

Affaire à suivre.