Lors du "Bash Road Tour", qui s'est tenu récemment au Mexique, deux accidents majeurs se sont produits.

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

Si les rallyes sont un bon moyen pour profiter de sa voiture un week-end, ils peuvent également rapidement tourner au drame. Ce constat s’intensifie quand ces rallyes sont remplis de supercars. Lors du Bash Road Tour, qui se tenait au Mexique, le propriétaire d’une McLaren 650S a perdu le contrôle de son bolide, s’envoyant dans un bâtiment proche de la route. Comme les images en attestent, le flanc avant droit a subi le gros des dégâts. La supercar aura besoin d’un gros passage au garage avant de pouvoir reprendre la route !

Néanmoins, selon une source, le pilote de la McLaren n’aurait malheureusement pas survécu au crash… Cette information est cependant à prendre avec des pincettes.

Le dernier crash de l’évènement concerne une Porsche 911 Turbo S, qui semble avoir été harponnée par un véhicule qui arrivait derrière. Au vu de la fumée et de l’écrasement de la carrosserie, nous pensons très fortement que le moteur a été touché dans l’impact. Il faudra probablement allonger plusieurs milliers d’euros pour la remettre sur la route. Aucune nouvelle concernant les occupants n’a cependant été donnée.

View this post on Instagram

Porsche 911 Turbo también. choca en el Bash Road Tour.

A post shared by Wrecked Exotics México (@wreckedexoticsmexico) on