A l'instar de l'Europe avec son cycle WLTP, visant à indiquer des consommations proches de la réalité pour les véhicules, les Etats-Unis possèdent leur propre organisme pour cela. L'Audi e-tron vient de passer les tests de consommation, et affiche une autonomie réelle de 328 kilomètres, sur base de leurs critères.

L’EPA, qui a pour vocation de réaliser des tests similaires à ceux réalisés en Europe concernant la consommation des véhicules, vient de dresser son rapport concernant le nouveau SUV 100% électrique de chez Audi : le e-tron.

Si le vaisseau amiral affichait une autonomie de 500 kilomètres sous le cycle NEDC, le nouveau cycle WLTP lui rabotait déjà son autonomie de 83 kilomètres, soit 417km. Maintenant, l’Agence américaine a conclu ses tests sur une autonomie de 328 kilomètres.

Pour rappel, l’Audi e-tron embarque une batterie de 95 kWh. Au même exercice, ses concurrents directs, le Tesla Model X et le Jaguar i-Pace, affichent une autonomie respective de 475 et 376 kilomètres.