A l'instar de l'Europe avec son cycle WLTP, visant à indiquer des consommations proches de la réalité pour les véhicules, les Etats-Unis possèdent leur propre organisme pour cela. L'Audi e-tron vient de passer les tests de consommation, et affiche une autonomie réelle de 328 kilomètres, sur base de leurs critères.

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

L’EPA, qui a pour vocation de réaliser des tests similaires à ceux réalisés en Europe concernant la consommation des véhicules, vient de dresser son rapport concernant le nouveau SUV 100% électrique de chez Audi : le e-tron.

Si le vaisseau amiral affichait une autonomie de 500 kilomètres sous le cycle NEDC, le nouveau cycle WLTP lui rabotait déjà son autonomie de 83 kilomètres, soit 417km. Maintenant, l’Agence américaine a conclu ses tests sur une autonomie de 328 kilomètres.

Pour rappel, l’Audi e-tron embarque une batterie de 95 kWh. Au même exercice, ses concurrents directs, le Tesla Model X et le Jaguar i-Pace, affichent une autonomie respective de 475 et 376 kilomètres.