Afin de faciliter le développement global de l'électrification des futurs véhicules, Toyota vient d'annoncer qu'il allait proposer gratuitement 24.000 brevets à la concurrence.

Avec son premier modèle hybride apparu en 1997, Toyota est pionnier en matière d’électrification de véhicules. De ce fait, le constructeur a fait savoir que 24.000 brevets seront proposés gratuitement à la concurrence, de façon à accélérer la migration du parc automobile vers une hybridation massive.

Si la redevance pour l’utilisation des brevets sera gratuite, le constructeur proposera néanmoins un support technique payant aux constructeurs qui vendront développer et vendre des véhicules dotés de technologies issues des brevets de Toyota.

Bien entendu, ce choix est calculé, dans le sens où Toyota est largement en tête en matière de vente de véhicules hybrides. Il est donc plus intéressant pour la marque de pousser la concurrence à adopter des technologies similaires, plutôt que de conserver ses brevets et de voir les autres constructeurs commencer à s’investir massivement dans l’électrification totale. L’objectif de Toyota est donc clair : celui de conserver le monopole sur les véhicules hybrides.