La parquet de Stuttgart vient de publier un communiqué, confirmant la condamnation de Porsche dans l'affaire du dieselgate. Le constructeur écope d'une amende de 535 millions d'euros pour ne pas avoir suffisamment surveillé les moteurs concernés par les logiciels truqués.

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

Si le diesel fait partie du passé de Porsche depuis plus d’un an, le constructeur vient d’être condamné à payer une amende de 535 millions d’euros suite à l’affaire du dieselgate. Lors de l’éclatement du scandale du dieselgate, Porsche exploitait des moteurs TDI issus du groupe Volkswagen sur ses Macan, Panamera  et Cayenne.

De ce fait, le parquet a estimé que Porsche n’a pas pris suffisamment de précautions à l’époque, en ne réalisant pas des tests poussés en matière d’émissions polluantes réelles.

Naturellement, Porsche n’a pas fait appel de cette décision, et s’acquittera donc de cette belle amende.