Renault est actuellement dans le collimateur de l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, suite à la découverte d'un potentiel défaut de fabrication sur un moteur très répandu, qui impacterait près d'un demi million de véhicules.

L’association UFC-Que Choisir vient de cibler Renault dans une affaire conséquente. Selon elle, plus de 400.000 moteurs essence 1,2l portant le nom H5FT, présentent un problème de conception, pouvant conduire à des casses prématurées.

Le problème serait lié à un dysfonctionnement de la pression d conduit d’admission, apparemment connu du motoriste depuis 2015. Les moteurs concernés seraient des blocs essence 1,2l H5FT produits entre octobre 2012 et juillet 2016.

Pour rappel, ce moteur a été utilisé chez quatre constructeurs : Renault, Dacia, Mercedes et Nissan.

Affaire à suivre !