Renault est actuellement dans le collimateur de l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, suite à la découverte d'un potentiel défaut de fabrication sur un moteur très répandu, qui impacterait près d'un demi million de véhicules.

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

L’association UFC-Que Choisir vient de cibler Renault dans une affaire conséquente. Selon elle, plus de 400.000 moteurs essence 1,2l portant le nom H5FT, présentent un problème de conception, pouvant conduire à des casses prématurées.

Le problème serait lié à un dysfonctionnement de la pression d conduit d’admission, apparemment connu du motoriste depuis 2015. Les moteurs concernés seraient des blocs essence 1,2l H5FT produits entre octobre 2012 et juillet 2016.

Pour rappel, ce moteur a été utilisé chez quatre constructeurs : Renault, Dacia, Mercedes et Nissan.

Affaire à suivre !