20 ans après ses débuts, la quatrième génération de l’Audi A6 allroad quattro est lancée. Avec sa transmission intégrale de série, sa suspension à air adaptative et sa garde au sol améliorée, elle s'annonce comme une excellente alternative aux SUV.

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

Audi vient de dévoiler, 20 ans après l’apparition du premier modèle, sa toute nouvelle A6 Allroad Quattro. Dotée de série d’un V6 TDI de 3l de cylindrée, le nouveau break baroudeur est capable de tracter plus de 2,5 tonnes.

Visuellement, la version allroad se distingue d’une A6 Avant classique par l’apparition de bardages en plastique sur tous les contours de la carrosserie. Ce look est également agrémenté par une hauteur de caisse surélevée de 4,5 cm. La suspension à air adaptative avec amortissement piloté est de série sur l’A6 allroad quattro et ses réglages ont été conçus spécifiquement pour elle, de façon à améliorer ses aptitudes en tout-terrain. Elle ajuste automatiquement la hauteur de caisse en fonction de la vitesse du véhicule et du mode sélectionné sur l’Audi Drive Select system. En mode Auto ou Comfort, l’A6 allroad quattro adopte automatiquement une hauteur de caisse standard de 139 mm, qui peut toutefois être ajustée de façon active en fonction de la vitesse à laquelle évolue le véhicule. Lorsque la hauteur maximale est sélectionnée la hauteur de caisse est élevée de 45 mm et la vitesse est limitée à 35 km/h. Passé cette limite, la caisse redescend automatiquement. Sur autoroute, à 120 km/h, la hauteur est réduite de 15 mm. En mode offroad, actif jusque 80 km/h, la carrosserie est plus haute de 30 mm que sa position standard. Si la voiture roule à des vitesses basses situées en-dessous de 35 km/h, la suspension modifie la hauteur de caisse et lui ajoute encore 15 mm supplémentaires, portant le tout à 45 mm de plus que la position normale.

En plus de la suspension spécialement adaptée, l’A6 allroad quattro offre des équipements de confort tels que le Hill descent control et le Tilt Angle Assist qui aident la voiture à circuler sans encombres en hors-piste. En situation de franchissement, le conducteur peut faire appel à une fonction qui apparaît sur l’écran du MMI ; celle-ci indique le degré d’angle pris par la voiture en direction longitudinale et transversale, et averti le conducteur lorsqu’il y a un risque de retournement. En descente, le Hill descent control limite automatiquement le véhicule à une vitesse comprise entre 2 et 30 km/h sélectionnée au préalable.

Le 3 litres TDI est disponible en trois niveaux de puissance différents. Le premier développe 170 kW (231 ch) de 1750 à 3250 tr/min et développe un couple de 500 Nm, de quoi entraîner la voiture de 0 à 100 km/h en 6,7 secondes. La vitesse de pointe est limitée à 250 km/h.

Cockpit

La version 50 TDI développe quant à elle 210 Kw (286 ch) et délivre 620 Nm de couple entre 2250 et 3000 tr/min. Le 0 à 100 km est abattu en 5,9 sec. Et la vitesse de pointe est également de 250 km.

Le haut de gamme est représenté par la 55 TDI qui offre une puissance de 257 Kw (349 ch) et la bagatelle de 700 Nm de couple, disponible entre 2500 et 3100 tr/min. Il ne faut que 5,2 sec à cette version pour passer de 0 à 100 km/h.