BMW vient de dévoiler la variante Touring de sa nouvelle Série 3. Celle-ci devrait assurer le gros des ventes du modèle.

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

BMW a présenté sa nouvelle Série 3 Touring, plus sportive et polyvalente que jamais. Sur le segment des familiales, la « 3 » Touring n’a plus à faire ses preuves. Malgré tout, le constructeur a décidé, à l’instar de la berline, de modifier en profondeur son best-seller, de façon à attirer de nouveaux clients.

Parmi les grosses nouveautés, nous notons, pour la toute première fois, l’arrivée d’une motorisation plug-in hybride, qui fera son arrivée d’ici 2020.

Par rapport à son prédécesseur, le nouveau modèle s’allonge de 76 mm (4 709 mm), s’élargit de 16 mm (1 827 mm) et s’élève de 8 mm (1 470 mm, aileron de toit inclus). L’empattement accru de 41 mm (2 851 mm) et la voie large contribuent à optimiser l’agilité et la maniabilité. Le coffre évolue de 5 litres, pour arriver à 500l.

Visuellement, les principales améliorations s’articulent autour de boucliers avant/arrière entièrement repensés, ainsi que par l’arrivée de nouveaux coloris et d’un nouveau panel de jantes. Bonne nouvelle : la dotation de série de la BMW Série 3 Touring comprend les projecteurs Full LED.

Du côté des motorisations, rien de différent par rapport à la berline. La gamme actuelle bénéficie donc de blocs à quatre et six cylindres diesel et essence. Comme indiqué plus haut, c’est la première fois que BMW équipe sa Série 3 Touring d’une motorisation plug-in hybride, qui ne fera cependant son arrivée que dans le courant de l’année prochaine.