BMW

Nouveau modèle / BMW

BMW : Voici la nouvelle Série 2 Coupé

Bien que la Série 2 de BMW se soit déjà dévoilée avec une nouvelle déclinaison Gran Coupé, le modèle à trois portes a droit à une plateforme spécifique, qui lui permet de continuer à recevoir des moteurs à six cylindres.

BMW vient de présenter la deuxième génération de sa Série 2 Coupé, qui fait cavalier seul dans la gamme en terme de design. Présentée sous une forme totalement revue, la nouvelle compacte sportive s’affiche avec une face avant dotée d’optiques dédiées et de grandes entrées d’air, sur le modèle M Performance. La ligne évolue également avec des voies bien plus élargies que sur le précédent modèle. L’arrière change aussi radicalement avec des formes plus agressives et moins « fines » que sur la première génération du modèle. Quoiqu’il en soit, ces évolutions propres à la M240i, ces changements sont plus mesurés sur les variantes « grand public ».

Comme pour la Série 4 caractérisée par sa nouvelle calandre faisant tant polémique, la Série 2 Coupé profite elle aussi d’un design bien à elle et sortant des codes de la marque. Outre les gros changements visuels, BMW annonce avoir effectué un très grand travail sur les capacités dynamiques de son coupé d’entrée de gamme. Tout en respectant son principe de répartition égale des masses sur les deux essieux, elle se rigidifie de 12% et reçoit de nombreuses évolutions aérodynamiques, qui lui permettront de gagner en efficacité. Au vu des améliorations déjà constatées sur les nouvelles Série 3 et 4, on peut imaginer que le constructeur n’a pas menti à ce sujet.

La longueur de 4537 millimètres et la largeur de 1838 millimètres progressent de 105 et 64 millimètres respectivement par rapport au modèle précédent. La nouvelle est en revanche plus basse de 28 millimètres, avec une hauteur de 1 390 millimètres. Son empattement s’allonge de 51 millimètres à 2 741 millimètres. Son coffre offre une capacité de chargement de 390 litres. Une barre d’attelage amovible est également disponible en option, avec une charge admissible de 1 600 kg. Profitant ici d’un châssis de Série 4, la « petite » 2 profite de technologies qui n’étaient pas envisageables sur la précédente plateforme. Elle s’équipe effectivement d’une nouvelle suspension adaptative montée de série, conçue pour accroître la polyvalence et l’efficacité en rythme soutenu. En option, il est aussi possible d’opter pour une suspension M Sport, plus ferme.

A son bord, on retrouve sans surprise un habitacle calqué sur celui de la Série 4. Le combiné d’instruments est donc digital et le nouveau système multimédia peut-être dirigé au doigt ou à l’aide d’une molette placée près du levier de commande de transmission. En profitant de la plateforme de la Série 4, on note une grosse progression de la qualité de finition.  Naturellement, toutes les dernières technologies en matière de connectivité sont présentes dans le bolide.

Sous son capot, trois motorisations sont proposées. On retrouve un diesel mild hybride 48V à quatre cylindres de 190 chevaux et 400 Nm de couple ainsi qu’un quatre en ligne essence délivrant 184 chevaux, pour un 0 à 100 km/h abattu en 7,5 secondes. Prochainement, une 230i sera proposée avec le même bloc, porté à une puissance de 245 équidés. Au sommet de la gamme, en attendant la M2, nous retrouvons la M240i xDrive de 374 équidés pour 500 Nm de couple. Il propulse le coupé à 100 km/h en 4,3 secondes. Dans tous les cas, la boîte automatique ZF est fournie de série, sans possibilité d’opter pour une boîte mécanique.

En Belgique, l’offre débutera en 2022 avec la 220i, qui sera proposée à un prix de base de 40.050 euros TTC. Pour la 220d, le prix sera de 41.500 euros et la M240i xDrive grimpera à 57.250 euros de base.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page