Si BMW montre actuellement un intérêt non négligeable pour la mobilité électrique, le constructeur pense que le diesel continuera à se vendre, pour encore au moins 30 ans.

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

A l’heure où le secteur automobile connait des changements radicaux, suite à l’éclatement de l’affaire du dieselgate il y a quelques années, la plupart des constructeurs travaillent déjà sur les véhicules de demain. Si la plupart des études nous renvoient maintenant vers l’électrique ou l’hydrogène, certains constructeurs, comme BMW, investissent des sommes colossales dans l’électricité.

Malgré tout, le constructeur bavarois reste persuadé que le diesel continuera à être le carburant de prédilection pour certains automobilistes.

De plus, toujours selon eux, les technologies inhérentes aux véhicules électriques est peut-être encore trop récente pour un déploiement massif, sans compter leur prix nettement supérieur, qui ne pourrait d’ailleurs que monter en cas de forte demande.

Si BMW pense que le diesel pourra encore être utilisé pendant au moins 30 années, certains blocs diesel disparaitront de sa gamme dans un futur très proche. Parmi eux, nous retrouverons, par exemple, le petit tri-cylindres 1,5l, qui sera remplacé par des quatre cylindres. L’autre bloc qui ne sera pas renouvelé est le six cylindres quadri-turbo, bien trop compliqué à construire.

Reste donc à voir si cette estimation se confirmera dans les prochaines décennies… ou pas.