Récemment renouvelé, l'Audi Q7 se dévoile aujourd'hui dans sa variante S TDI.

Toujours dans son objectif de réduire au maximum ses émissions de CO2 en Europe, Audi nous dévoile son nouveau SQ7 TDI, qui viendra officier au sommet de la gamme de motorisations proposée par le constructeur.

Animé par un V8 4.0l diesel de 435 chevaux pour un couple impressionnant de 900 Nm, le vaisseau amiral est capable d’abattre un 0 à 100 km/h en seulement 4,8 secondes. Côté consommation, Audi annonce 7,4 litres aux 100 kilomètres en cycle mixte.

A l’instar des nouveaux modèles S, ce V8 est couplé à un alterno-démarreur et à un compresseur électrique, qui assiste les deux turbocompresseurs. Dans les faits, ce compresseur permet de réduire le lag turbo à néant, pour une bien meilleure réactivité au niveau de l’accélération.

Côté confort, le SQ7 est proposé de série avec une suspension pneumatique et quatre roues directrices. Les roues arrière tournent jusqu’à 5 degrés dans le sens opposé à basse vitesse, ce qui augmente l’agilité. Sur autoroute, ces roues tournent légèrement dans la même direction pour favoriser la stabilité. De plus, le système de suspension avancé optionnel comprend une stabilisation électromécanique active du roulis. Il réduit les vibrations de la masse suspendue lors de la conduite en ligne droite sur des routes inégales et utilise une compensation optimale du roulis pour réduire l’ampleur du roulis dans les virages en conduite sportive.

Visuellement, le SQ7 se distingue du modèle conventionnel avec des boucliers plus sportifs, une nouvelle sélection de jantes et quatre sorties d’échappements (factices). A son bord, le principal changement s’articule autour de l’apparition de nouveaux sièges, au maintien plus prononcé.

L’Audi SQ7 TDI sera disponible à la commande à partir de la fin juillet. En Belgique, elle coûtera 100 000 euros. Le modèle à sept places sera disponible au prix de 101 810 euros.