Alors que tout le monde s'attendait à voir apparaitre un Q4, Audi nous a dévoilé son Q3 Sportback.

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

Cette nuit, Audi a présenté la variante Sportback de son nouveau Q3. Il s’affiche comme la variante coupé du SUV compact, ou comme le petit frère du Q8. D’ailleurs, il est très facile de distinguer des points communs avec le vaisseau amiral. De série, il bénéficie d’un look plus dynamique que le Q3 standard, avec des boucliers plus sportifs et une ligne coupée.

En plus de suspensions Sport, le Q3 Sportback dispose de série d’une direction progressive, dont la démultiplication se fait toujours plus directe au fur et à mesure que l’angle de braquage augmente.

En option, les suspensions peuvent bénéficier d’une régulation de l’amortissement qui permet d’accroître la précision des configurations assurant dynamisme ou confort. En fonction de la situation, de l’état de la route et de ses préférences personnelles, le conducteur peut faire varier le comportement dynamique de son véhicule à l’aide de l’Audi drive select de série, qui propose six modes, dont le mode offroad. En plus d’adapter la configuration du moteur et de la transmission, ce système agit également sur les amortisseurs à régulation électronique et la direction assistée. Proposé en option, le dispositif HDC (hill descent control) permet de maintenir la vitesse définie par le conducteur sur une pente supérieure à 6 %.

À l’occasion du lancement de l’Audi Q3 Sportback sur le marché européen, un moteur essence et un moteur diesel seront proposés. Développant 169 kW (230 ch), le 2.0 TFSI est la motorisation la plus puissante. Le 2.0 TDI affiche pour sa part une puissance de 110 kW soit 150 ch. Rapidement après son lancement, le Q3 Sportback sera aussi décliné avec une boîte manuelle et la transmission quattro. D’autres motorisations suivront dans le courant de l’année, dont un moteur diesel plus puissant et un moteur essence d’entrée de gamme, qui sera associé à une technologie d’hybridation légère de 48 V. Lors des décélérations, ce dispositif permet de récupérer l’énergie, tandis qu’à l’accélération depuis les bas régimes, il agit en soutien du moteur. En conditions réelles d’utilisation, il permet d’économiser jusqu’à 0,4 litre de carburant aux 100 km.

Sur les motorisations supérieures, la transmission intégrale quattro est de série. Aux limites de performance, la transmission quattro agit de concert avec la répartition sélective du couple par roue. Celle-ci renforce l’agilité et la stabilité en activant légèrement les freins sur les roues intérieures avec la transmission quattro et sur la roue avant intérieure avec la transmission aux roues avant.

L’Audi Q3 Sportback affiche une longueur de 4,50 mètres, une largeur de 1,84 m et une hauteur de 1,56 m. Son empattement est de 2,68 m. Les sièges arrière peuvent accueillir trois passagers. De série, ces sièges peuvent coulisser longitudinalement sur une longueur de 130 mm. Le dossier est divisé en trois sections et l’inclinaison peut être ajustée sur sept positions. Le volume du compartiment à bagages varie de 530 à 1 400 litres.

Les livraisons de l’Audi Q3 Sportback en Europe débuteront à l’automne. En Belgique, le prix de la version 35 TDI S tronic est fixé à 38 600 euro TVA incluse alors que la 45 TFSI quattro S tronic est proposée à partir de 48 350 euros TVA incluse.