Dans les années à venir, les véhicules électriques prendront très probablement un envol au niveau de leurs ventes. Néanmoins, certains spécialistes tirent déjà la sonnette d'alarme concernant le manque de matière première pour la fabrication des batteries. BMW en a donc profité pour annoncer que ses futurs modèles électriques n'embarqueront plus de terres rares.

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

Même si un véhicule 100% électrique rejette dans les faits beaucoup moins de CO2 dans l’atmosphère qu’un véhicule thermique, son procédé de fabrication est fortement pointé du doigt, notamment en raison de l’utilisation de terres rares, actuellement indispensables pour la fabrication des batteries.

Néanmoins, à compter de l’année prochaine, BMW, qui est très actif sur le développement de véhicules électriques, a fait savoir que ses prochains véhicules n’utiliseraient plus de terres rares. Le constructeur n’a cependant rien ajouté de plus concernant les détails du matériau de substitution. Le premier modèle à bénéficier de cette avancée majeure devrait être le SUV iX3, qui devrait d’ailleurs représenter une grosse partie des ventes du constructeur sur ce segment.