Quatre ans après l'éclatement au grand jour de l'affaire du dieselgate, un nouveau procès de grande envergure débute ajourd'hui en Allemagne. Volkswagen va en effet devoir affronter quelques 450.000 clients.

Peu après la découverte de logiciels truqués chez Volksagen, de nombreux clients se sont lancés dans des actions en justice, pour avoir été trompé par le constructeur.

Aujourd’hui s’est donc ouvert un procès de grande envergure, où le constructeur devra répondre à une plainte déposée par 450.000 clients, en Allemagne.

L’association de consommateurs VZBV reproche en effet à Volkswagen d’avoir délibérément menti à ses clients, en les trompant au niveau des émissions polluantes rejetées par leurs véhicules.

A cet effet, le jury devra remettre son jugement, en se basant sur environ 50 points. Quoiqu’il en soit, même en cas de défaite de Volkswagen, le jugement n’obligera pas l’entreprise à indemniser ses clients lésés. Ces derniers devront ensuite engager des poursuites de manière individuelle.

Enfin, ce premier procès devrait s’étendre sur plusieurs années, pour se conclure en 2023.

Affaire à suivre !