Après de longs mois de teasing et quelques retards sur le planning, Volkswagen nous dévoile ce soir la huitième génération de sa Golf.

Volkswagen vient de dévoiler sa Golf 8, qui, comme le veut la tradition, n’évolue que de manière très subtile d’un point de vue esthétique. Reconnaissable par rapport à sa devancière, elle se distingue toutefois par de nouveaux boucliers et par un look plus actuel. Nous notons entre autres l’apparition d’une nouvelle signature lumineuse des feux avant et arrière.

Cette nouvelle génération de la Golf permet surtout à Volkswagen de lancer son offensive de masse dans l’électrification, avec pas moins de quatre motorisations hybrides.

Sans surprise, toutes les motorisations thermiques sont donc liées à une architecture 48V, qui permet à un alterno-démarreur de réduire d’environ 10% les consommations et émissions. Ces nouvelles motorisations « eTSI » proposent donc une plage de puissance comprise entre 110 et 150 chevaux. Deux autres versions, plug-in hybrides, viennent compléter l’offre. La première délivre une puissance totale de 204 chevaux, tandis que la compacte badgée du sigle GTE reçoit une cavalerie de 245 équidés. Les deux déclinaisons sont équipées d’une batterie lithium-ion de 13 kWh, permettant d’effectuer des trajets d’environ 60 kilomètres en mode 100% électrique.

Bien entendu, VW continue à proposer des motorisations thermiques en essence, diesel et gaz naturel. En essence, les clients pourront opter pour deux motorisations à quatre cylindres, développant respectivement 90 et 110 chevaux. En diesel, aussi des quatre pattes, déclinés en 115 et 150 chevaux. La variante fonctionnant au CNG affiche quant à elle une puissance de 130 chevaux.

Cette nouvelle Golf amène également une foule de nouveautés technologiques, telles que l’intégration de l’assistant personnel Alexa, proposé par Amazon, ou encore des fonctions à la demande, pouvant être activées via un système d’abonnement. Sans passer au double écran, comme chez Mercedes avec la Classe A, la compacte profite désormais d’un système multimédia davantage axé sur le conducteur. Parmi les autres nouveautés, nous remarquons l’apparition de l’affichage tête haute ou encore des feux LED matriciels.

Pour les cotes intérieures et extérieures, il faudra encore patienter un petit peu, le temps d’obtenir des fiches plus détaillées du constructeur.