Si le scandale du dieselgate a eu des retombées gigantesques sur le secteur automobile, il a aussi permis à certains constructeurs de redoubler d'efforts pour proposer de nouveaux moteurs diesel, nettement moins polluants que dans le passé.

Green NCAP, qui se charge d’effectuer en Europe des tests de pollution sur les nouveaux véhicules, a récemment délivré une note de 10/10 à un moteur… diesel.

Décrié depuis le scandale du dieselgate, le diesel s’efface de plus en plus du parc automobile, au profit de l’essence, et, dans des proportions plus limitées, des véhicules électrifiés. Toutefois, certains constructeurs, tels que Mercedes, ont dépensé sans compter pendant des années pour faire de ce carburant le fil conducteur de leur gamme. Ce dernier, contre toute attente, est parvenu à recevoir la note de 10/10 à un test de green NCAP avec un moteur diesel. Cela signifie que ce moteur diesel est en dessous des seuils fixés actuellement par la règlementation européenne. Ce résultat exceptionnel pour un diesel a pu être obtenu grâce à une drastique diminution des émissions d’oxyde d’azote, grâce à un procédé chimique. Plus communément appelé Nox, il est le facteur le plus néfaste pour l’environnement et la santé.

Il faut toutefois relativiser cette note, étant donné que le test ne prend pas en compte certains polluants, tels que les micro-particules fines. Dans le même temps, Test-Achats, qui a relayé les résultats de cette étude, indique clairement que ces nouveaux moteurs diesel, aussi performants soient-ils, doivent toujours être utilisés par des gros rouleurs pour se montrer compétitifs face à leurs homologues à essence.