S'abonner
Mercedes-AMG a présenté à Los Angeles les variantes sportives des nouveaux GLE et GLS.

Mercedes-AMG vient de présenter les variantes sportives des nouveaux GLE et GLS. Les deux mastodontes rempilent une fois de plus avec le V8 4.0l bi-turbo, désormais assorti d’une hybridation légère. Ce système EQ Boost est équipé d’un alterno-démarreur, relié à un circuit électrique 48 V. celui-ci permet d’assister le moteur thermique afin de diminuer sa consommation et ses émissions polluantes. En parallèle, cela permet de dégager jusqu’à 22 chevaux supplémentaires et 250 Nm de couple.

Sous le capot du GLE 63, le V8 libère 571 chevaux, voire 612 pour la version S. La puissance est transmise aux quatre roues via une boîte à neufs rapports. Mercedes-AMG a également équipé son moteur d’un système de désactivation de cylindres, qui permet de stopper l’injection de carburant d’une rangée de cylindres sur une plage de régime contenue entre 1000 et 3250 tours/minute. Enfin, la version S se caractérise également par l’installation de silentblocs actifs sur le moteur, qui permettent d’adapter la rigidité de la fixation en fonction du mode de conduite sélectionné.

Au niveau des performances, le modèle d’entrée de gamme « se contente » de 4 secondes au 0 à 100 km/h, contre 3,8 secondes pour le modèle S. Leur vitesse de pointe est fixée respectivement à 250 et 280 km/h.

Du côté du GLS, la branche sportive de Mercedes propose uniquement la motorisation du GLE 63 S. Soit un V8 4.0l bi-turbo délivrant 612 chevaux et 850 Nm. Il est également associé à la boîte 9 et est capable d’expédier le 0 à 100 km/h en 4,2 secondes. Le SUV grand format est équipé de série de la suspension pneumatique et du système de stabilisation active du roulis.

Le nouveau GLS 63 possède un empattement nettement accru par rapport au modèle précédent. Le gain de place qui en résulte bénéfice principalement à la deuxième rangée de sièges. L’espace aux jambes s’y est accrue de 87 mm dans la position la plus reculée, ce qui facilite aussi l’accès aux sièges. Sur le marché européen, la deuxième rangée est équipée de série d’une banquette arrière fractionnable selon un rapport de 40/20/40, avec dossiers réglables. En alternative, la configuration standard américaine peut être commandée avec deux sièges individuels dotés d’accoudoirs entre lesquels il est possible d’accéder aisément à l’arrière du véhicule.