Actualité

La LEZ de Bruxelles a généré près de 2,6 millions d’euros d’amendes !

Instaurée en 2018, la LEZ de Bruxelles a généré pour l'instant 7379 amendes, pour une recette légèrement inférieure à 2,6 millions d'euros.

Depuis 2018, Bruxelles tente de faire fuir les véhicules ne répondant pas aux normes les plus anciennes. Depuis l’installation de la LEZ, contrôlée à l’aide de caméras capables de scanner les plaques d’immatriculation, 7379 amendes ont été distribuées aux automobilistes, pour près de 2,6 millions d’euros de recettes.

Certains personnages politiques (et automobilistes) dénoncent cependant un manque cruel d’indications concernant l’entrée dans la LEZ. 27 recours ont déjà été enregistrés par des automobilistes qui se sont fait piéger par un manque de signalisation, les obligeant à rentrer dans la zone pour pouvoir faire demi tour. Le scan automatique des plaques via les caméras ANPR est en effet automatique et ne tient pas compte de la bonne foi. Le montant de l’amende est fixé à 350€.

“Mais comme la LEZ a force de loi, ces appels ont été refusés à chaque fois”, explique Bianca Debaets (CD&V). “Cependant, il y a en fait des endroits où la signalisation pose problème. Je pense, par exemple, au boulevard de la chaussée du Hêtre entre Wemmel et Jette en direction de l’UZ Brussel. Dès que vous voyez le panneau d’affichage, vous ne pouvez plus y circuler légalement.”

L’intéressée souhaite en effet améliorer l’indication des LEZ, afin de permettre aux automobilistes d’anticiper une éventuelle solution de replis en cas d’arrivée vers une de ces fameuses « Low Emission Zones ».

Encore une histoire bien belge…

S'abonner
Bouton retour en haut de la page