Mercedes-Benz

Mercedes Fuel & Pay : Le passage à la pompe avec paiement sans contact

Toujours dans sa quête d'étendre la digitalisation de ses services, Mercedes dévoile son nouveau concept "Fuel & Pay", qui permettra aux possesseurs de modèles de la marque à l'étoile de régler leur note à la pompe à essence via leur véhicule.

Alors que les constructeurs se concentrent tous sur la numérisation des paiements de charges électriques, Mercedes a lancé un service semblable pour les véhicules thermiques de sa gamme. Le système, baptisé « Fuel & Pay », est en outre capable de communiquer avec une station de carburant pour effectuer le paiement, par l’intermédiaire d’une carte de crédit liée au compte Mercedes Me de l’utilisateur.

L’objectif est simple : Faciliter la vie des utilisateurs et réduire les interactions externes dans le contexte sanitaire actuel. La station-service est automatiquement identifiée au moyen de la fonction de géorepérage dès que le moteur est arrêté une fois arrivé à destination – et que le client sélectionne la pompe souhaitée. Le système calcule alors le montant maximal pour le ravitaillement en fonction de la capacité du réservoir, du type de carburant et de son prix, et le client autorise l’imputation de ce montant pour le paiement.

La transaction de paiement est conclue à l’issue du processus de ravitaillement. Le client reçoit immédiatement une confirmation par un message dans l’application Mercedes me ou MBUX et peut poursuivre immédiatement sa route. À des fins de traçabilité, le client obtient un reçu de réapprovisionnement en carburant par e-mail ou par message dans la boîte de réception de Mercedes me qui liste toutes les informations (quantité de remplissage, type de carburant et le prix par litre).

La gestion de la transaction de paiement dans l’application Mercedes me ou MBUX est bien entendu laissée à la discrétion du client. La procédure est identique dans les deux cas.

Dans un premier temps, le système sera déployé en Allemagne avec près de 900 stations compatibles. Rapidement, la fonction arrivera en Belgique, en Autriche, aux Pays-Bas et en Suisse.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page