Actualité

Conduite : toutes les contraventions risquées

Le permis de conduire est une attestation délivrée à l'individu jugé capable d’effectuer une conduite prudente. Que vous disposiez d’un permis pas cher ou non, posséder ce certificat signifie que vous savez comment agir pour ne nuire ni à vous ni à autrui lorsque vous êtes au volant. Cependant, malgré cette attestation certains individus commettent toujours des infractions plus ou moins légères au code. Ces violations du code constituent une infraction qui donne lieu à une contravention. Quelles sont alors les différentes contraventions que vous risquez en conduisant ?

Les contraventions de 1re classe

Dans le classement des contraventions encourues après l’obtention du permis pas cher, celle de première classe est de moindre d’importance. Il s’agit des infractions aux règles de stationnement. Ce sont des infractions mineures telles que l’ouverture sans précaution de portière ou encore le stationnement en double file. La contravention de 1re classe entraîne peu de risque et est donc peu coûteuse pour leurs auteurs. Généralement, le montant à payer est compris entre 11 et 38 euros.

Les contraventions de 2e classe

Contrairement à la première classe, elles concernent :

  • Le mauvais stationnement sur un passage piéton,
  • L’utilisation de voie inadéquate pour une automobile notamment les voies de bus ou taxi,
  • Le changement soudain de direction sans clignotant,
  • Le défaut de paiement à un péage routier,
  • L’absence d’attestation d’assurance ou défaut d’appositions de vignette sur le pare-brise, etc.

Par ailleurs, l’usage du téléphone au volant et l’absence de vignette « A » ou « conduite accompagnée » constituent également une contravention de deuxième catégorie. Notez que la sanction financière découlant de ce type d’infraction est comprise entre 35 et 150 euros maximum.

Les contraventions de 3e classe

Ce sont des infractions assez importantes. Elles concernent souvent la conduite d’un véhicule en mauvais état (véhicule sans pot d’échappement, avec pot d’échappement bruyant) ou encore de véhicules dont émanent des gaz polluants. Par ailleurs, sont aussi compris dans cette classe, les excès de vitesse inférieurs à 20 km/h sur une voie limitée à 50 km/h et le défaut de dispositifs de freinage. Notez que sont également comprises dans cette catégorie, certaines règles liées à l’équipement de votre véhicule notamment :

  • L’éclairage défectueux ou absent,
  • Les freins ou pneus usés,
  • Les clignotants défectueux,
  • Etc.

Cette catégorie d’infractions est liée beaucoup plus à l’état même de votre véhicule. Ainsi, prendre soin de votre automobile vous évitera la plupart du temps d’avoir à payer une amende pour une contravention de 3ᵉ classe. En ce qui concerne le prix pour ce type de contravention, il varie entre 68 et 180 euros. Notez que dans certains cas, vous pouvez payer une amende allant jusqu’à 450 euros.

Les contraventions de 4e classe

Dès cette classe de contravention, les délits que vous commettez sont assez graves et mettent même parfois en péril votre intégrité physique et celle d’autrui. Dans certains cas, elle entraînera même un accident de voiture. Vous l’aurez compris, cette classe n’est absolument pas à prendre à légère. Les délits sanctionnés ici se déclinent comme suit :

  • Circulation sur bande d’arrêt d’urgence, la conduite sans ceinture de sécurité,
  • Le non-respect de feu tricolore rouge ou d’un stop,
  • Le défaut de visite technique, la circulation en sens interdit,
  • Le non-respect de la distance sécuritaire prévu, le stationnement sur voie réservée,
  • La conduite en état d’ivresse (avec un taux d’alcoolémie compris entre 0,5 et 0,8 g/l),
  • La circulation de nuit sans éclairage, le défaut de certification d’immatriculation,
  • Doubler dangereusement un autre véhicule ou le non-respect des règles de croisement, etc.

Enfin, sont également compris dans cette classe, tous les excès de vitesse inférieure à 50 km/h, c’est-à-dire les excès de vitesse compris entre 20 et 50 km/h. Par ailleurs, ses excès de vitesse peuvent vous amener à perdre des points sur votre permis notamment 2 points pour un excès de 20 km/h, 3 points pour un excès de 30 km/h et 4 pour un excès de 40. En outre, le montant de l’amende est compris entre 135 et 750 euros.

Les contraventions de 5ᵉ classe

C’est la dernière catégorie avec les délits les plus graves. En fonction de la gravité et en plus du paiement de l’amende, vous risquez de perdre votre permis et d’avoir un casier judiciaire. Celles-ci concernent essentiellement les excès de vitesse de plus de 50 km/h. L’amende prévue à cet effet est de 1 500 euros au maximum. Toutefois, en cas de récidive cette amende peut aller à 3 000 euros.

En tant qu’usager routier, il est important de connaître les risques encourus en conduite ainsi que les sanctions que cela implique. Vous devez donc peaufiner votre maîtrise du Code de la route et vous appliquer à respecter les recommandations qu’elles comportent. Ceci, pour éviter les contraventions, mais aussi pour votre sécurité et celle d’autrui.

S'abonner
Source
Contenu Sponsorisé
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page