Les nouveaux modèles sportifs de BMW, les M3 et M4 au « six-en-ligne » de 431cv ont désormais un prix connu chez nous. Il s’agit respectivement d’une somme de 77 350€ et de 78 850€, pas trop éloignée du tarif des précédents modèles.

Chez BMW, la M3 est un modèle emblématique au nom évocateur, par contre la M4 n’évoque sans doute encore rien chez le public. C’est normal car elle vient d’être présentée, en première mondiale le 13 janvier dernier au Salon de Détroit, et le lendemain en première européenne lors du 92e European Motor Show, chez nous à Bruxelles. Enfin, elle n’a rien d’un nouveau modèle inédit puisque la série 4 n’est autre que la nouvelle appellation des anciennes déclinaisons coupés et cabriolet de la série 3. Ceci pour suivre la nouvelle logique des noms chez BMW, débutée en en 2004 lorsque BMW avait relancé la série 6 comme étant la variante coupé et cabriolet de la série 5. Quoi qu’il en soit à partir de maintenant vous allez entendre parler de M3 et de M4.

© Thibaut Miserque
© Thibaut Miserque

La berline comme le coupé sont motorisés par le même 6 cylindres en ligne de 3,0L TwinPower Turbo produisant 431cv et 550Nm pour un poids annoncé de 1500kg pour le coupé et 1520kg pour la berline. Exit donc le V8 4,0L atmosphérique de 420cv  apparu sur la génération E92 en 2007. L’avantage du downsizing en terme de dynamisme c’est la réduction du poids du groupe propulseur, poste très important lorsque, comme ici, il est placé sur le train avant. BMW ajoute également que via l’usage important d’aluminium et d’un peu de carbone le poids aurait chuté de quelques dizaines de kilos. La précédente génération de M3 coupé avait été mesurée à 1620Kg, l’actuelle M4 est annoncée à 1500Kg. Avant de nous réjouir d’une perte de poids de 120Kg attendons le verdict d’une vraie balance, autre que celle du constructeur. Le gain de poids devrait tout de même se trouver aux environs des 80Kg annoncés par BMW, selon les options choisies évidement.

Les M3 et M4 sont équipés de base avec la boite manuelle. Il est possible de les équiper, en option, de la boite à double embrayage DKG pour 3 930€. Si cette dernière n’allègera pas votre véhicule, l’option frein en céramique proposée à 7 425€ devrait quant à elle supprimer quelques kilos mal placés car non suspendus. Le feeling et les performances de freinage devraient aussi se voir notablement améliorés, ce qui n’est pas une mauvaise chose au vu des capacités de mise sur orbite des deux engins ; 4,1s au 0-100km/h avec la boite à double embrayage ! Pour une berline tout comme pour un coupé ça n’est pas rien !