BMW annonce une mise à jour de son X3 de deuxième génération, apparu en 2010.

Esthétiquement le modèle 2014 se distingue par de nouveaux boucliers avant et arrière ainsi que de nouveaux phares incorporant des anneaux, comme sur les autres modèles récents de la marque. BMW a voulu renforcer le caractère du X3. Esthétiquement toujours il est possible d’opter pour les packs xLine jouant sur l’accent baroudeur ou le pack Sport M qui joue, lui, plus sur le côté sportif.
De nouvelles teintes de carrosserie, de nouvelles jantes en alliage et de nouvelles décorations intérieures sont également proposées pour offrir au client de plus grandes possibilités de personnalisations.

Sur le plan des nouvelles technologies on retrouve le BMW ConnectedDrive et toutes ses fonctionnalités destinées à la sécurité et au divertissement.
Sur les modèles à boite automatique 8 rapports on peut aussi disposer du mode de roulage baptisé ECO PRO. Comme son nom l’indique, ce mode a pour but de réduire la consommation. Il y parvient en découplant la transmission lorsque le conducteur lève le pied dans une plage de vitesse allant de 50 à 160km/h. Le véhicule passe alors en roue-libre.
Toujours pour abaisser les consommations, BMW propose des pneus à faible résistance au roulement montés sur des roues de 17″, disponibles en options sur les modèles équipés de moteurs 2,0L en essence comme en diesel. À eux-seuls ces pneus permettraient un gain de 7g de CO2 au kilomètre. Les modèles aux moteurs plus puissants, se voulants plus sportifs n’en seront pas équipés. Heureusement sans doute car au vu des performances annoncées et du poids du X3, allant de 1750 à 1930kg, il vaut mieux conserver le plus possible d’adhérence.
Venons-en justement aux performances et aux données mécaniques. BMW propose son X3 avec deux moteurs diesels et deux moteurs essences également. Tous respectent les normes Euro6 et sont équipés de la technologie TwinPower Turbo. Grâce aux turbos justement, BMW propose plusieurs niveaux de puissance par bloc moteurs, allant de 150ch à 313ch.
Ainsi le tout nouveau 2,0L diesel en aluminium est proposé en version 18d de 150ch ou en version 20d de 190ch. Ce nouveau bloc moteur permet de réduire les émissions de CO2  et la consommation alors que la puissance augmente de 6ch. En diesel on retrouve également un 6cylindre 3litres de 258ch en version 30d et 313ch en version 35d. Tiens, 313ch sortant d’un 6cylindre 3l diesel bi-turbo équipant un petit SUV, c’est exactement comme ce que propose Audi avec son SQ5. L’offre des motorisations essence est composée d’un 4 cylindres de 2L décliné en 20i de 184ch ou en 28i de 245ch, et également du 6 cylindres de 3L de 306ch déjà célèbre sur d’autres modèles de la marque.
La transmission intégrale xDrive est proposée en série sur tous le modèles diesels, excepté le 18d disponible uniquement en version sDrive. En essence uniquement le 20i laisse le choix entre sDrive et xDrive, les plus gros moteurs étant d’office proposés en xDrive. Côté boite de vitesse, les 18d sDrive, 20d xDrive et 20i xDrive sont équipés de base avec la boite manuelle 6 rapports et peuvent recevoir en option la boite automatique 8 rapports, montée en série sur toutes les autres déclinaisons.

 

Technique : (Modèle : Carburant ; cylindrée ; puissance ; consommation ; CO2 )
sDrive 18d : Diesel ; 2l ; 150ch ; 5,0l/100km ; 131g/km*
xDrive 20d : Diesel ; 2l ; 190ch ; 5,4l/100km ; 143g/km*
xDrive 30d : Diesel ; 3l ; 258ch ; 5,9l/100km ; 156g/km*
xDrive 35d : Diesel ; 3l ; 313ch ; 6,0l/100km ; 157g/km*

sDrive 20i : Essence ; 2l ; 184ch ; 7,0l/100km ; 163g/km*
xDrive 20i : Essence ; 2l ; 184ch ; 7,7l/100km ; 180g/km*
xDrive 28i : Essence ; 2l ; 245ch ; 7,3l/100km ; 169g/km*
xDrive 35i : Essence ; 3l; 306ch ;  8,3l/100km ; 193g/km*

*données constructeur, consommations et CO2 mesurées avec pneus à faible résistance au roulement quand il en était possible.