S'abonner

BMW lance la X5 xDrive 40e, son premier modèle de grande série motorisé par la technologie hybride. Attention, les appellations sont trompeuses !

L’hybride et l’électrique, BMW connait déjà, mais surtout en petite série. Même si l’on croise régulièrement des i8 et i3 (électrique + moteur thermique pour alimenter les batteries directement) sur nos routes, on est loin d’une voiture grand public comme la X5.

BMX X5 xDrive 40e

Appellations trompeuses

40d ou 40i on connait déjà dans la gamme BMW. Il s’agit en général d’un 6 cylindres ou d’un V8. Mais le petit nouveau ajoute un « e », et perd par la même occasion quelques cylindres et un peu de coffre. Effectivement, le X5 xDrive 40e est mû par un 4 cylindres 2.0l essence, embarquant la technologie Twin Power Turbo. Autrement dit, c’est le moteur que l’on retrouve sous les capots des 128i, 228i, 328i etc… Ici ses 245ch et 350Nm sont associés à un bloc électrique développant jusqu’à 113ch et 250Nm. Ce qui donne un X5 de 313ch et 450Nm en puissance cumulée.

La batterie lithium-ion du bloc électrique se loge à l’arrière, et empiète sur le coffre, proposant encore 500l de volume banquette relevée, et 1720l banquette rabattue. La batterie de 9kWh permet une autonomie 100% de 31km. La vitesse est alors limitée à 120km/h. Plusieurs modes d’utilisation de la puissance, ou de recharge en roulant sont proposés via l’ordinateur de bord, et une app pour smartphone.  Cette dernière permet également, comme sur les BMW i  de contrôler à tout moment l’état de charge du véhicule, et de trouver des bornes de recharges.

Buveur raisonnable

L’avantage de l’hybride c’est de baisser les consommations de carburant, tout en préservant les performances grâce au couple du moteur électrique disponible immédiatement. En mode hybride le 0 à 100km/h est abattu en 6,5s, et la vitesse de pointe est limitée à 210km/h.
Les chiffres de consommation annoncés, mesurés selon les normes européennes, clament 3,4l au 100km et 78g de CO2 par kilomètres. Cependant BMW annonce aussi des consommations réelles en fonction des distances parcourues, avec au départ une batterie à 100% de sa charge. Ainsi, en ville et sur des distances n’excédant pas 25km, la consommation est comprise entre 0 et 3l au 100km. Sur des distances de 50-60km, la consommation réelle ne devrait pas dépasser 6,5l au 100km. Tandis que sur des parcours plus long, comme les départs en vacance, la consommation ne devrait pas excéder les 11l/100km.

BMW se laisse encore un peu de temps pour terminer le développement du X5 xDrive 40e, le lancement se fera à l’automne 2015. Probablement lors du salon de Paris.