C’était la nouveauté attendue sur le stand de la marque aux quatre anneaux, l’Audi Q2 montre enfin son visage au public. 

Après de longues semaines de teasing sur internet, l’Audi Q2 est enfin dévoilé. Le plus petit membre de la famille « Q » mesure 4,19m de long pour 1,79m de large et 1,51m de haut. En longueur c’est une vingtaine de centimètres en moins qu’un Q3, et une vingtaine de plus qu’une A1. Par rapport à ces derniers il est aussi plus anguleux dans son style. Plus « jeune », plus sportif.

Si le style extérieur le démarque un peu du reste de la production d’Ingolstadt, l’intérieur est sans surprises extrêmement semblable aux A1 et A3. Modèle récent oblige, l’Audi Virtual Cockpit est de la partie. Mais l’écran central reste à l’ordre du jour. Bien que modèle d’entrée de gamme en terme de SUV, l’Audi Q2 se permet quand même d’annoncer une flopée de technologies sur la liste d’option : un hotspot Wifi par exemple.

Audi Q2

Côté mécanique, l’Audi Q2 sera mû par 5 blocs différents. L’offre commencera avec un trois cylindres 1.0l TFSI, et sera chapeautée par des 4 cylindres 1,4l et 2,0l en essence et 1,6l et 2,0l en diesel. L’entrée de gamme offrira 116ch tandis que le le haut de gamme essence comme diesel en offrira 190. Ces deux motorisations du haut de gamme pourront être utilisées avec la transmission Quattro, et dans ce cas, une transmission S-Tronic imposée mais revue pour réduire les frictions.  Les autres motorisations pourront aussi recevoir la transmission à double-embrayage S-Tronic, mais d’ancienne génération.

Outre le relative compacité de l’engin, l’Audi Q2 fait saliver par une direction à crémaillère à démultiplication variable. Celle-ci promet une direction plus directe lors des grands coups de volants, tout en restant précise et reposante pour les petites corrections. Audi parle également de la position de conduite proche de ce qu’on peut retrouver dans une berline, contact avec la route compris. On doute de plus en plus de l’utilité de ces SUV de moins en moins 4×4.

Lancement des commandes à l’été, et commercialisation à l’automne de cette année.