Q1 : Catastrophe pour Toro Rosso

Séance sans grand intérêt avec les favoris bien en jambes jusqu’à ce que Daniil Kvyat subisse une casse de sa suspension arrière droite en fin de tour, la Toro Rosso terminant sa course dans le mur de pneus, sévèrement endommagée. Il restait alors 1’48 quand le drapeau rouge était sorti.

Juste avant le crash du Russe, l’homme en vue avait été Pascal Wehrlein qui avait signé le neuvième chrono avec sa modeste Manor. Cet incident offrait une dernier rush en Q1 sur la minute 44 pour atteindre la Q2.

Nombreux étaient les pilotes à s’élancer et malheureusement pour rien, la deuxième Toro Rosso de Sainz cassant son moteur dans la montée vers le virage #2, provoquant un drapeau jaune synonyme d’impossibilité d’améliorer son chrono.

Tout bénéfice pour les Haas de Grosjean et Gutierrez et la Manor de Wehrlein. Les deux meilleurs chronos revenant à Rosberg en 1’06″516 et Vettel en 1’06″761, Hamilton étant le dernier à passer sous la barre des 1’07.

Les éliminés de la Q1 :
17ème > Kevin Magnusen – Renault
18ème > Joylon Palmer – Renault
19ème > Ryo Haryanto – Manor
20ème > Daniil Kvyat – Toro Rosso
21ème > Markus Ericcson – Sauber
22ème > Felipe Nasr – Sauber

Q2 : La pluie en invitée surprise

Sous un ciel s’assombrissant, les 16 concurrents restants s’élançaient à l’abordage du Red Bull Ring avec pour objectif le Top 10. Une quête à laquelle Perez ne prenait pas part, sa Force India ne pouvant repartir suite à un souci de suspension

Si les Mercedes et les red Bull sortaient les premières, chez Ferrari on attendait un peu, prenant le risque de ne pouvoir se mettre à l’abri avant l’arrivée annoncée de la pluie. Mais dès le premier tour chronométré, les deux Mercedes devançaient la Ferrari de Vettel, suivis de Ricciardo, Bottas et Raïkkönen.

La pluie faisait son apparition à 3’25 du terme de la séance, annihilant les chances des pilotes en danger. Notons toutefois la superbe douzième place de Wehrlein avec sa Manor, alors que Jenson Button atteignait la Q3 pour la première fois depuis Abu Dhabi 2014.

Meilleur temps de la Q2, Lewis Hamilton s’offrait un probant 1’06″228, 175 millièmes devant son équipier.

Les éliminés de la Q2
11ème > Esteban Gutierrez – Haas
12ème > Pascal Wehrlein – Manor
13ème > Romain Grosjean – Haas
14ème > Fernando Alonso – McLaren-Honda
15ème > Carlos Sainz Jr. – Toro Rosso
16ème > Sergio Perez – Force India

Q3 : Dernier passé, premier classé

La dernière partie des qualifications était lancée avec un peu de décalage sur décision de la direction de course, histoire de s’assurer que la pluie n’était pas trop virulente. La piste variant entre surface humide et très mouillée voyait les protagonistes s’élancer sous un soleil de retour pour ce dernier rush vers la pole. Des conditions pouvant donner un sacré coup de pouce aux Red Bull. C’étaient les Ferrari qui s’élançaient en premier cette fois.

Les chronos s’amélioraient au fur et à mesure des passages, la trajectoire s’asséchant et les « polemen » provisoires se succédant à un rythme soutenu. Jenson Button faisant parler toute sa science du pilotage pour se hisser à deux reprises dans le Top 3.

Hulkenberg était le premier à tenter le pari des ultra-tendres à 3’30  du drapeau à damier, suivi du reste des concurrents. Il s’emparait de la pole à 8 secondes de la fin de séance, tout le monde étant alors lancé dans un dernier tour.

C’était finalement les deux Mercedes qui émergeaient, Hamilton signant la pole devant Rosberg, les Flèches d’argent ayant une belle marge sur le reste de la meute. Mais l’Allemand, pénalisé de cinq places, se voyait suppléé sur la première ligne par son compatriote Hulkenberg. Vettel qualifié en quatrième position s’élancera donc en neuvième place tandis que Button, auteur d’un superbe cinquième chrono, prendra le départ en troisième position devant Raïkkönen.

Pole > Lewis Hamilton – Mercedes – 1’07″922
2ème > Nico Hulkenberg – Force India (+1 place > pénalité de Rosberg)
3ème > Jenson Button – McLaren-Honda (+2 places > pénalités de Rosberg et Vettel)
4ème > Kimi Raïkkönen – Ferrari (+2 places > pénalités de Rosberg et Vettel)
5ème > Daniel Ricciardo – Red Bull (+2 places > pénalités de Rosberg et Vettel)
6ème > Nico Rosberg – Mercedes (5 places de pénalité)
7ème > Valtteri Bottas – Williams (+1 place > pénalité de Vettel)
8ème >Max Verstappen – Red Bull (+1 place > pénalité de Vettel)
9ème > Sebastian Vettel – Ferrari (5 places de pénalité)
10ème > Felipe Massa – Williams